Quels sont les trucs et astuces des éditeurs américains pour sauver leur CPM ?

mars 11, 2013

TrendEn ce début d’année, l’éditeur américain IDG, propriétaire des sites Macworld, PCWorld ou TechHive vient de finaliser la refonte de plusieurs sites de son portefeuille. Au cœur de cette nouvelle formule, figure un nouveau format publicitaire intitulé « Homepage Hero ». Cet espace occupe toute la largeur et le haut de la page des 3 sites. On retrouve dans cet espace les informations les plus importantes que la rédaction souhaite mettre en avant (content hero). Cet espace est aussi commercialisé par les équipes d’IDG. Ce format spectaculaire permet d’aller au-delà d’un leaderboard au format standard  (728×90). IDG cible les investissements publicitaires dits premium, là où le CPM n’est pas marchandé sur les ad-exchanges pour quelques dollars. La nouvelle formule du site dispose d’un plus petit nombre d’emplacements publicitaires. L’idée est de privilégier les gros formats bien plus lucratifs. Avoir un site avec une dizaine de bannières sur la page d’accueil ne rime à rien si ce n’est de ressembler aux voitures de Formule 1 qui accumulent les logos partout sur la voiture. Parmi les gros annonceurs qui ont testé ce nouveau dispositif figurent Intel, Samsung, Microsoft, TrendMicro ou Brother. Dans tous les cas le taux de clic enregistré varie entre 2 et 4%, ce qui laisse rêveur. Cela représente une augmentation de plus de 80% par rapport au formats en place jusqu’ici. Le passage du site en HTML5 et au responsive design y est aussi pour quelque chose.

3BrandsProducts-1024x694IDG n’est pas le seul éditeur à souhaiter pousser des formats publicitaires spéciaux. Hélas, les coûts de production sont élevés et le temps passé pour gérer ce genre d’opération est souvent jugé trop important au regard de l’ensemble de la campagne.

Il y a plus de 2 ans que l’IAB a reconnu certains de ces formats « super premium » dit Rising Star que l’on retrouve chez AOL (Project Devil) ou Microsoft (Filmstrip). Il n’en demeure pas moins que l’adoption de ces nouveaux formats par les agences et annonceurs demeure sporadique.

Revenons-en à IDG qui fort de ces premiers tests a décidé de généraliser ce formats sur l’ensemble des 570 sites qu’il opère à travers le monde dont en France pcworld.fr, macworld.fr rue-mongallet.com ou encore rue-hardware.com.

 


 

Source : BusinessWire

2013-03-03_100753

Partager sur :