Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
OOH

OOH et DOOH : des supports traditionnels et digitaux en croissance

Partager sur Linkedin

OOH

Parmi les supports publicitaires traditionnels, le OOH (publicité extérieure) est celui qui résiste le mieux au digital. Les études réalisées démontrent toutes une progression des investissements sur ce levier malgré des divergences de points de vue sur sa vitesse de croissance.

OOH : Un support traditionnel qui séduit encore les annonceurs

Selon Magna, les investissements en OOH ont augmenté de près de 5% en 2018 et il s’agirait du seul support publicitaire traditionnel à avoir enregistré une croissance en 2018. Néanmoins, d’après Zenith, entre 2018 et 2021, le OOH contribuera moins à la croissance globale des investissements en publicité que la TV. eMarketer prévoit de son côté que les investissements en OOH augmenteront plus rapidement que la plupart des supports publicitaires traditionnels en 2019, avec une croissance de 1,2%  sur le marché UK.

Du OOH au DOOH

Si la publicité extérieure évoque des panneaux publicitaires statiques, les choses sont en train de changer grâce à l’avènement de l’affiche extérieur digital (DOOH), avec la présence d’acteurs tels qu’Outfront Media ou encore Displayce (1er DSP spécialisé dans le DOOH) ouvrant l’accès à l’inventaire en programmatique. En plus d’offrir aux annonceurs mesurabilité et ciblage, le DOOH est un support attractif, apprécié du grand public, en particulier à proximité des magasins. Selon les prévisions de Warc, le DOOH devrait augmenter de 10 % par an entre 2018 et 2021. L’an passé, le DOOH a capté 37 % des investissements totaux en publicité extérieure.

Stéphanie Silo, d’après eMarketer

Laisser un commentaire

Tom Ratecard Cookieless