Twitter veut inclure les autres 500 millions de visiteurs occasionnels

février 11, 2016

Twitter_open

Ça y est, c’est fait : Twitter a franchi le pas d’ouvrir davantage ses portes aux utilisateurs non connectés au réseau, les fameux 500 millions de visiteurs occasionnels mensuels. Dans un premier temps, cette ouverture concerne des utilisateurs se connectant avec leur téléphone mobile dans 23 pays, dont la France.

Au lieu d’accéder à des tweets individuellement, ces personnes pourront suivre des échanges en temps réel à partir de TwittTwitter_nonabonnéser.com. « Tout le monde pourra explorer et découvrir différents sujets et histoires au fur à mesure qu’elles ont lieu, y compris certaines qui sont faites sur mesure pour vous en fonction de votre situation géographique et de votre activité sur Twitter », explique Paul Lambert, sur le blog de Twitter.

Rappelons-nous, l’un des principaux enjeux pour le réseau de microblog vis-à-vis ses investisseurs est d’augmenter de façon significative et soutenue le nombre de ses abonnés. Au troisième trimestre 2015, Twitter avait affiché une augmentation de 11% du nombre de ses abonnés dans une période d’un an, performance qui est resté en-dessous des attentes, d’après la presse spécialisée (lire ici par exemple). (Mise à jour:) La situation est d’autant plus inquiétante qu’il vient d’annoncer ses résultats pour le dernier trimestre de l’année passée: le nombre d’utilisateurs est resté le même et si l’on exclut les abonnés recevant un service allégé par SMS, il a même baissé, passant de 307 millions fin septembre à 305 millions fin décembre.

Souvenons-nous aussi, fin 2015, Twitter avait annoncé qu’il allait désormais permettre à ses clients annonceurs d’augmenter la portée de leurs campagnes en exposant leurs tweets et vidéos promotionnels aux utilisateurs non-membres ou aux membres qui ne se connectent pas (lire ici). C’est en cours pour le moment pour un petit groupe d’annonceurs aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Japon et en Australie

 

(Images : Twitter.)

Partager sur :