Revue de Web : Xaxis, Rubicon Project, Solve Media, Appnexus, Sticky…

avril 29, 2013

Xaxis : les trading desks devraient se focaliser sur la qualité et non pas la quantité

Nicolas Bidon, managing director de Xaxis UK estime que les acteurs du RTB se focalisent trop sur la quantité d’impressions livrée et pas assez sur la qualité. Dans les colonnes de nos confrères de TheDrum, il constate que les Américains voient en moyenne 2000 impressions publicitaires chaque mois soit 66 par jour si on répartit sur 270 millions de personnes les 5 000 milliards d’impressions affichées mensuellement.  Il prend l’exemple des opérateurs TV britanniques qui ont réduit le nombre d’impressions affichées de 15% tout en conservant le même niveau de performance. CQFD.

 

Rubicon Project et Forrester s’intéressent aussi au mobile

Rubicon Project a commandé une étude auprès de Forrester portant sur le mobile. L’analyse montre que l’automatisation du processus d’achat vente peut permettre de développer la croissance du secteur. L’étude qui s’intitule “Selling Mobile: It’s About The Industry, Not Just The Inventory” montre aussi que les éditeurs ont du mal à monétiser leurs audience mobile et qu’ils manquent d’expertises en interne pour arriver à commercialiser correctement ce nouveau canal. A noter, qu’il ne faut pas dupliquer ce qui s’est fait sur le display. Les dépenses marketing sur mobile devrait atteindre 8 Md$ en 2016 selon Forrester qui estime que cette croissance va s’accompagner du développement des ad-exchanges. Rubicon en profite pour faire le point sur son « Mobile Project » qui a séduit 65 clients dans le monde. Source : Rubicon Projets

 

Solve Media : les robots font partir 1 milliard de dollars d’investissements publicitaires en fumée

Ulysse revient. Nono le petit robot est en train de coûter cher aux annonceurs. Une étude conduite par Solve Media montre que les pirates informatiques s’en donnent à cœur joie sur les smartphones. Ainsi aux Etats-Unis près de 20% du trafic mobile serait contrôlé par des robots. Les barrières à l’entrée étant faibles et les investissements publicitaires augmentant, il semble que la m-pub est en train de devenir le nouvel eldorado pour les hackers. L’addition pour les annonceurs s’annonce salée : 1 Md$ de gaspillage. Source : Bot Traffic Market Advisory

 

La technologie d’eye tracking aide à mesurer l’efficacité des bannières

Les technologies d’eye tracking ne sont pas nouvelles mais semblent depuis peu trouver un nouveau terrain de jeu permettant de vérifier si un internaute a visualisé ou non une bannière publicitaire. Sticky, qui a levé il y a quelques jours 3M$, vient de conduire une étude sur des internaute. Son CEO, Jeff Brander estime de 50% des impressions ne sont jamais vues donc que la moitié des investissements vont directement à la poubelle. Reste maintenant à savoir quelle moitié. Source : MediaPost

 

SSP : les 5 plus gros éditeurs australiens misent sur Appnexus pour monétiser leurs inventaires sur les ad-exchanges

Le gang des 4 (Mi9, NewsLimited, Fairfay et Yahoo !7) regroupe les plus gros éditeurs australiens. Pour lutter contre la domination de Google, il souhaitent lancer leur propre SSP.  Adnews croit savoir que c’est la technologie d’Appnexus qui a été sélectionnée. Les annonceurs et agences craignent qu’un cartel se forme sur les prix. Donc vive le wild wild west… Source : AdNews

 

Interview d’Ezakus par FrenchWeb


Christophe Camborde, co-fondateur d’Ezakus par frenchweb

Partager sur :
  • 5
    Partages