Où en est l’Alliance Pangaea

novembre 27, 2017

Audiences premium

Cela faisait un moment que l’on n’entendait plus parler de Pangaea, la place de marché publicitaire lancée début 2015 par quatre poids-lourds du journalisme international – The Guardian (l’instigateur du projet), CNN International, Financial Times (qui depuis est parti) et l’agence Reuters. Et voici que CNN informe que le groupe deviendra plus actif au sein de l’alliance, en « mettant son expertise dans la data et le programmatique au service de la place de marché privée » et en accueillants dans ses bureaux à Londres l’équipe de l’alliance.

On apprend également que Pangaea fait appel à AppNexus comme partenaire tech pour fournir une solution programmatique centralisée et en libre-service. « L’inventaire de Pangaea offrira ainsi aux clients des techniques de ciblage améliorées et de meilleurs insights sur le public visé, grâce à de nouvelles intégrations de systèmes –  serveurs et solutions de header bidding – alimentées par tous les membres de l’Alliance », indique le communiqué.

À son lancement, Pangaea travaillait avec Rubicon Project – depuis, une dispute judiciaire oppose The Guardian et Rubicon, le journal britannique accuse ce dernier de lui facturer des commissions abusives (lire ici).

L’alliance revendique 200 millions d’utilisateurs uniques à travers CNN International, le Guardian, Reuters, Mansueto Ventures et les sites de Dennis Publishing (The Week, Alphr et IT Pro).

LUL

Partager sur :
  • 1
    Partage