Les prévisions sur l’avenir du marketing moderne (étude)

avril 7, 2016

Oracle_avenir marketing moderne_open

Oracle a réuni une trentaine d’experts en marketing pour essayer de dégager les principales tendances d’avenir d’un « marketing moderne » et ses clés de réussite. On vous cite quelques-unes des prévisions de ces professionnels (qui franchement ne sont pas tout à fait nouvelles ni révolutionnaires) publiées dans « Le futur du marketing moderne en 2016 » :

Oracle_avenir marketing moderne_1– le marketing moderne est technologique et automatisé et il continuera à se développer dans ce sens : 2016 « sera l’année où la technologie marketing ira au-delà de la simple automatisation des processus marketing et entraînera une adoption généralisée » ;

– l’expérience client est une deuxième priorité, qui devra se manifester à toutes les étapes de la chaîne de valeur client ;

– le marketing moderne est d’ailleurs analysé comme un mélange des deux aspects cités ci-dessous : il consiste essentiellement « à se mesurer sur la plan de l’expérience client », ce qui suppose de maîtriser « un plus grand nombre de technologies qu’auparavant » ;

– de pair avec le développement du marketing automatisé se trouve la montée en puissance du taux de conversion en tant qu’indicateur le plus représentatif des performances des processus marketing ;

– de pair aussi avec l’automatisation, et si tout va bien, 2016 sera l’année où les équipes marketing pourront se concentrer davantage sur le contenu ;

Oracle_avenir marketing moderne_2 ça tombe bien car il faudra beaucoup de créativité pour remédier à la perte d’importance de la publicité due à l’explosion du recours aux logiciels bloqueurs : « L’évolution du comportement du consommateur de l’ère numérique, ainsi que l’efficacité décroissante de la publicité promotionnelle, favorise l’émergence de nouvelles techniques de communication » ;

– mais en même temps, ce temps accrue consacré à la création de contenu ne va pas sans poser problème : « Si elles [les équipes marketing]  comptent consacrer une bonne partie de leur temps à la création de contenu, alors elles devront démontrer que ce contenu génère des indicateurs pertinents et, à terme, des revenus » ;

– enfin, viennent les réseaux sociaux : désormais que leur usage a atteint des records « historiques », les marques vont les investir de façon bien plus structurée qu’auparavant ;

– parmi ces derniers, on retrouve les applications de messagerie mobile et le mobile lui-même, environnement que les marques ne peuvent plus ignorer.

(Images issues de « Le futur du marketing moderne en 2016 – ce que nous disent les experts internationaux du marketing », Oracle.)

Partager sur :
  • 47
    Partages