Passer de la logique de la visibilité des campagnes à celle de la qualité de la diffusion

décembre 1, 2016

Vidéo mobile_shutterstock

Passer de la logique de la mesure de la visibilité des campagnes vidéo à celle de l’analyse de l’engagement qu’elles suscitent et de la manière dont elles sont diffusées. C’est ce que semble vouloir promouvoir la plateforme de mesure de performances de campagnes Moat avec son tout nouveau « Moat video score ».

Le but de ce nouvel outil de mesure est d’aller bien au delà de la simple vérification de la visibilité d’une publicité, en intégrant le temps pendant lequel la publicité a été vue et/ou entendue associé à la place occupée par la vidéo sur l’écran.

C’est une manière de rendre plus fine et détaillée l’évaluation des résultats des campagnes vidéo avec la compilation du niveau d’engagement suscité par la vidéo publicitaire. C’est surtout un moyen de prendre en compte les différents contextes de diffusion – devenus multiples en ligne, selon que l’on visualise la pub sur mobile, YouTube, Facebook ou sur un site d’éditeur – et leur impact sur l’exposition de la publicité.

Par exemple, un environnement où la publicité vidéo n’est pas affichée sur l’intégralité de l’écran tant qu’on ne clique pas dessus ou encore où elle démarre sans audio sera moins bien noté que celui où la pub est affichée avec audio et en full screen. (Ici on peut se demander tout de même si Moat n’a pas oublié de prendre en  compte l’impact négatif que les vidéos en plein écran peuvent avoir sur l’expérience utilisateur…)

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 11
    Partages