Header bidding Vidéo : pourquoi ça ne prend pas

janvier 5, 2018

Real time bidding.

L’adoption du Header bidding a été fulgurante ces dernières années. Et pourtant le phénomène ne semble pas vouloir se répliquer sur le segment vidéo.

La première raison est structurelle et technique. Un flux de publicité vidéo est construit à la volée à partir de deux sources distinctes : un réseau de contenu, et un adserver. La lourdeur potentielle des éléments eux-mêmes ainsi que de l’opération de combinaison des deux fait qu’il est préférable de l’effectuer sur un serveur plutôt que sur le client navigateur.

Une opération qui serait ralentie côté client aurait pour conséquence une expérience utilisateur désastreuse, aussi peu souhaitable pour l’éditeur du contenu que pour l’annonceur publicitaire.

Et le principe même du header bidding est justement d’effectuer au niveau du client l’opération de choix de la publicité !

La mise en place d’une stratégie de header bidding vidéo est ainsi infiniment plus complexe que l’ajout d’un simple wrapper sur un site internet.

Bertrand Pichot

Partager sur :