Google veut offrir des garanties supplémentaires contre la fraude des domaines falsifiés

décembre 15, 2015

Fraud

Google annonce pouvoir fournir aux acheteurs des garanties supplémentaires sur la sécurité des emplacements publicitaires présents sur DoubleClick via l’interception de domaines truqués.

DoubleClick a ajouté à sa plateforme d’achat (DSP), DoubleClick Bid Manager, une fonctionnalité capable de bloquer « plusieurs cas de fausse Misrepresented Inventory Example 1présentation de domaines ». Cela a lieu lorsqu’un acteur frauduleux fait passer son site par un autre, faisant croire à l’acheteur qu’il enchérit sur une impression présente dans un domaine premium et légitime.

Selon Andres Ferrate, responsable de la qualité du trafic publicitaire à Google, cette interception a lieu avant que l’acheteur ne lance son offre. Elle aurait déjà permis de constater que ce type de faux domaines peut correspondre jusqu’à 40% de l’inventaire proposé par certains exchanges, que Ferrate ne cite pas (et seules ont été prises en compte ici les places de marché où DoubleClick achète plus d’un million d’impressions par jour).

Il va de soi que si ce filtre est vraiment capable de déceler ces domaines falsifiés en amont, il bénéficiera aussi bien les acheteurs que les éditeurs premium victimes de ces arnaques.

« Un exemple concret, nous avons trouvé que 10% de l’inventaire offert à la vente comme faisant partie de deux journaux populaires aux Etats-Unis étaient en réalité le domaine de faux éditeurs », a-t-il ajouté (lire ici son billet).

LUL

 

(Image : DoubleClick.)

Partager sur :
  • 2
    Partages