eCommerce : les marchands américains préfèrent les ad-exchanges aux bons vieux ad-networks

février 26, 2013

imagesUn évènement marquant s’est produit lors de la période des fêtes aux USA. Les e-marchands américains se sont lancés massivement dans la publicité en temps réel. Une enquête mené par kbs+ Ventures, une firme spécialisée dans le capital risque vient d’en donner l’illustration. L’enquête a été menée auprès de 20  distributeurs en ligne parmi lesquels figurent Best Buy, Old Navy, Gilt, Piperlime, Gap, Disney, Target, Walmart, ou encore Newegg.

Les trois quart des sites utilisent Google  (plus précisément Google Display Network) comme un ad network. Cela s’explique par la facilité d’utilisation et l’abondance d’inventaire disponible. Un site sur deux utilise Burst Media (racheté par Blinkx en 2011), un autre ad network qui est aussi présent en Europe puisque l’entreprise est présente à la bourse de Londres. Parmi les autres ad networks utilisés figurent Netser, 24/7 Media ou encore Acerno. Les ad networks ne sont donc pas morts, estime Darren Herman, le chief digital media officer de The Media Kitchen dans les colonnes d’Adxchanger. Il n’en demeure pas moins que la tendance est à la baisse et que ce sont les DSP qui vont continuer à grappiller des parts de marché.

65% des e-marchands utilisent un DSP

Les DSP ont le vent en poupe puisque 13 sites de ecommerce sur les 20 premiers déclarent utiliser un DSP soit une progression de 44% par rapport à l’année précédente. Qui sort son épingle du jeu ? 55% des sites utilisent Turn contre 50% pour Invite Media (Google) et 40% pour MediaMath. Sur la partie analytique, Adobe SiteCatalyst (ex-Omniture) est en place chez 75% des e-marchands.

Autre fait marquant, tous les sites marchands ont mis en place des plug in sociaux (à 90% Facebook). Ils n’étaient que 45% à le faire en 2011.

 

A votre avis, quel est le taux d’adoption des DSP dans le Top 20 des e-marchands ?

2013-02-19_083239

Partager sur :