Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Adexchange Programmatique Trading desk

Agence : Havas Media doit s’automatiser ?

Partager sur Linkedin

mEANINGFUL BRANDS.JPGComme toutes les grosses agences média, Havas Media tente de s’imposer sur le marché florissant de la publicité en temps réel. Pour ce faire, elle a fusionné plusieurs activités autour d’Havas Media Group dans l’objectif d’offrir une approche intégrée aux clients. Rob Griffin, son Vice-Président Exécutif pour le Développement Produit soulignait récemment dans les colonnes de notre confrère d’Adexchanger que les agences ont ici eu tendance à être trop décentralisées et segmentées entre des entités différentes. Rob Griffin vante donc les mérites de la centralisation des ressources pour mettre en œuvre un plan de communication intégré et les outils pour mesurer l’attribution des différents canaux. Havas cherche aussi et surtout à automatiser ses activités. Il faut dire que pour lui l’avenir est clair : « dans le futur tout sera acheté de façon programmée ». Attention cela ne signifie pas pour autant que tout passera par les algorithmes et les DSP. C’est l’ensemble du processus d’achat-vente qui va être dématérialisé et automatisé : recherche, planification, recommandation client, exécution, trafficking… et même la facturation. Le tout à prix fixe.

AM

Digital DisplayMedia PlanningContentcreation.jpgDirect ResponsePayPerClick.jpgMobile

2013-02-24_230029

Laisser un commentaire

2 questions déja posées

  1. Bonjour,

    Pour les lecteurs : il est important de préciser que Rob Griffin exprime une opinion personnelle et idéale sur l’évolution des (de tous les) métiers d’agence média. Cette vision est par ailleurs une vision, un objectif commun que de nombreux acteurs de ce marché partagent.

    Le titre de l’article peut être trompeur en créer une confusion qui pourrait être dommageable au groupe havas et à son trading Desk Affiperf, dont je suis le COO.

    Il faut préciser aux lecteurs que vous avez traduit (et non commenté) ici un article américain d’une personne qui vient de passer du marché Américain au niveau global pour suivre l’évolution du groupe.
    Pour plus d’informations sur la réorganisation récente de havas media voir ces articles :
    http://www.havas.com/havas-dyn/fr/pressroom-communiquedepresse.communiques_de_presse.html
    http://www.journaldunet.com/ebusiness/publicite/reorganisation-havas-media-0113.shtml
    http://gfm-medias.gfm.fr/business/digital/2785-havas-etend-sa-reorganisation-avec-havas-media-group

    Il exprime ainsi un avis personnel, fortement influencé par son expérience du marché US, sur lequel en effet l’automatisation de l’ensemble des tâches inhérentes aux métiers d’agence média (TV, radio, presse, affichage, ooh etc), incluant les process en front office, middle office et back office, se doit d’être accélérée.

    Il ne parle donc pas ici de l’adoption par le groupe Havas des technologies de programmatic buying, ce que les lecteurs pourraient comprendre par la présence de cet article sur vos pages et l’association souvent faite entre le marché du RTB, le programmatic buying et l’automatisation.

    En Europe , Amerique Latine et Apac, le groupe havas est en revanche en avance sur le reste du marché avec certains clients qui ont un pourcentage d’investissement en display et vidéo RTB qui est très largement au dessus des prévisions les plus optimistes pour 2015.
    Il faut certes continuer les efforts, mais il n’y a pas de retard bien au contraire.

    L’opinion exprimée ici reflète une opinion concernant le métier d’agence média dans son ensemble, chez Havas en particulier et ne reflète pas la réalité de l’adoption du RTB par havas et Affiperf sur le marché français.

    Je trouve à ce titre dommage que vous n’ayez pas cherché à nous demander notre avis avant de publier/recopier cet article, nous aurions pu vous expliquer ceci en amont et vous auriez réellement proposé un article qui apporte un insight utile et/ou plus intéressant.

    quelques fautes repérées ici où là :
    le marché fleurissant / florissant
    elle a fusionner / elle a fusionné
    entre des entité / des entités
    Rob Griffin vente / vante
    les outils pour mesure / pour mesurer
    tous sera acheter / touT sera acheté
    dématérialisé et automatiser / et automatisé

    remarques finales sur le contenu (l’article initial ne dit pas cela)
    ====================================================================
    1/ « Comme toutes les grosses agences média, Havas Media tente de s’imposer sur le marché fleurissant de la publicité en temps réel ». ==> ce marché est en croissance mais cela ne représente pour l’instant que plus ou moins 10/15% du display..
    et Havas média ne tente pas de s’imposer le groupe havas dispose avec Affiperf , d’un trading desk et des savoirs inhérents à ce mode d’achat depuis plus de 3 ans.
    2/ « Pour ce faire, elle a fusionner plusieurs activités autour d’Havas Media Group dans l’objectif d’offrir une approche intégrée aux clients. » ==> pour adresser les besoins inhérents au marché du RTB, Havas à crée Affiperf, son trading desk global. En revanche, pour répondre à des logiques d’efficacité structurelles, oui, il y a eu une réorganisation.
    3/ « ..les agences ont ici eu tendance à être trop décentralisée et segmentée entre des entité différentes.. » ==>désolé mais « ici », veut dire en ici en France, ou ici, sur un des sujets évoqué précédemment ?
    4/ » ..Le tout à prix fixe. » ==> but it’s all a fixed price and that’s that. signifie dans le sens de cet article, que dans un futur proche, il y aura plus d’inventaires premium, qu’il existera toujours des achats dits « upfront » ou en direct, et que même si les process sont automatisés, ces achats « upfront » seront eux effectués à prix fixe, négociés en direct et en amont.

    Voila, merci de bien vouloir accepter la parution de ce commentaire.
    Bravo pour le travail effectué. Nous souhaitons que sur cet article, les informations et opinions soient bien remises dans leur contexte « géographique et structurel » 😉

    merci