Le header bidding : une adoption mondiale portée par le mobile

novembre 29, 2017

D’après ExchangeWire, le header bidding progresse fortement et ce à l’échelle mondiale grâce à la forte influence des annonceurs sur les PMP mobiles. Un rapport de PubMatic identifie 5 tendances clés basées sur l’analyse des impressions de sa plateforme :

Une adoption massive qui booste la croissance du header bidding : PubMatic a enregistré sur Q3 2017 une augmentation mondiale de 220% du volume global d’impressions header bidding avec une hausse de 252% des impressions Web mobiles par rapport à Q3 2016. Les volumes d’impressions header bidding ont décollé dans les régions APAC (+47 fois sur mobile vs l’an passé) et EMEA (+7 fois sur dektop et +5 fois sur mobile) où la pratique est plus récente qu’aux Etats-Unis.

Des investissements mobile de qualité grâce à l’utilisation accrue des PMP : les marketeurs à la recherche d’une meilleure qualité d’inventaire se tournent vers les PMP mobiles (+75% d’impressions vs Q3 2016) représentant des environnements sûrs et transparents en termes de prix. C’est une opportunité pour les éditeurs qui peuvent s’attendre à des eCPM plus élevés (153% par rapport aux eCPM moyens dans les open exchanges).

Le programmatique mobile-first : entre web mobile et applications : le programmatique passe au mobile-first. Selon Magna Global, 52 % des impressions display mobile sont commercialisées en programmatiques en 2017 (soit 42 % des dépenses programmatiques mondiales). Parmi les impressions mobile, PubMatic enregistre 65 % d’impressions in-app contre 42 % en Q3 2016 tandis que le volume d’impressions web mobile représente une part de 66 % au niveau mondial.

header bidding

Les régions APAC et EMEA ont connu une forte expansion de la vidéo : les marchés internationaux ont tiré la croissance de la vidéo ce trimestre grâce au mobile qui représente une forte part du temps de visionnage des vidéos. Les régions APAC et EMEA monétisent désormais 51 % des impressions vidéos programmatiques. Une sur quatre ont été diffusées sur mobile.

Une croissance à deux chiffres pour les retailers, précisément de + 89 % du volume d’impressions web mobile vs. Q3 2016, à imputer à la croissance des volumes en régions APAC (129 % vs 2016) et EMEA (+110 %).

Le header bidding semble cette fois bien parti pour devenir une norme mondiale profitable aux éditeurs qui peuvent désormais choisir et non plus subir les prix de leurs impressions.

Partager sur :
  • 6
    Partages