Temelio commercialise la data socio-démo déterministe

octobre 5, 2017

Commerce, e-commerce, online, offline.

Temelio, entreprise française spécialisée dans le CRM onboarding, devient aussi fournisseur de données 3rd party en lançant une offre de données socio-démographiques « déterministes ».

 « Si le marché de la publicité en ligne appréhende bien les centres d’intérêt ou les données d’intention des internautes, les données socio-démographiques avérées ne sont disponibles qu’au sein de quelques écosystèmes fermés, dits ‘walled gardens’, dont le plus connu est Facebook », explique la société dans un communiqué. « À l’opposé de l’approche comportementale basée sur les comportements de navigation, Temelio s’appuie sur son expertise dans la digitalisation des données offline afin de proposer la première offre data socio-démo basée sur des critères fiables et avérés. »

Il faut comprendre cette offre comme une conséquence directe de l’activité jusqu’ici principale de Temelio, le CRM onboarding, processus de réconciliation d’identifiants offline avec les données digitales des consommateurs, le tout rendu anonyme, en vue de leur intégration dans des segments de ciblage publicitaire. Comme l’indique Anouk Rousseau, responsable de la commercialisation de cette base, « l’aspect innovant et différenciant de cette offre réside dans l’origine offline des données, issues de plus de 60 bases propriétaires jusqu’ici inexploitées dans l’écosystème programmatique ». Ces sont des bases de données à l’origine offline qui ont été digitalisés par l’entreprise. « Après l’onboarding et la digitalisation de ces bases, les acteurs du marché publicitaire ont ainsi un accès exclusif à plus de 15 millions de cookies qualifiés pour construire leurs audiences. »

Audiences connectéesD’après Temelio, ces segments d’audience sont d’ores et déjà disponibles dans plusieurs plateformes : des places de marché data, des SSP, DSP et DMP. Les critères suivants sont disponibles : genre, âge, présence d’enfants, type d’habitation, propriétaire/locataire, géolocalisation.

Vie privée

Le règlement européen de protection de données (RGPD) qui entrera en vigueur en mai prochain, indique que l’utilisateur doit être clairement informé de l’usage que l’on fait de ses données personnelles.

Nous avons souhaité savoir comment Temelio peut être conforme à ce  règlement si l’usage que l’on fait de ces données, une fois qu’elles  sont digitalisées, ne correspond pas à l’usage que l’on en a fait au moment de leur collecte. Voici la réponse de Nicolas Blandel, directeur général et fondateur de la société, à ad-exchange.fr:

Les directives au niveau du RGPD sont claires, le consentement de l’internaute doit être éclairé, licite et loyal.

« Les directives au niveau du RGPD sont claires, le consentement de l’internaute doit être éclairé, licite et loyal. Ce qui n’est pas encore clair, c’est la manière dont ce dispositif va se matérialiser concrètement. Nous réaliserons donc les ajustements nécessaires si besoin pour être compliant. À date, nous avons une position claire sur les sujets de privacy et demandons un engagement strict à nos fournisseurs de données offline et online. Lors de la collecte de ces données offline, ceux-ci indiquent lors du recueil du consentement des individus que les données collectées peuvent être transmises à des tiers à des fins de ciblage publicitaire. Concernant les données digitalisées (données cookies), les sites éditeurs qui nous alimentent doivent également informer l’internaute lors de la dépose du cookie de cette même finalité. A tout moment bien évidemment, l’internaute est libre de s’opposer à ce ciblage. Nous fournissons aux internautes une possibilité d’opt-out des cookies Temelio via le dispositif Your Online Choices et sur notre site. Temelio est accompagné sur ces sujets par des cabinets externes. »

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 23
    Partages