Sommes-nous devenus des « omniconsommateurs »?

novembre 23, 2017

Retail et digital.

Il semblerait que nous soyons tous devenus des « omniconsommateurs ». Ce concept, mis en valeur par le retageteur Criteo, décrit le consommateur moderne qui, connecté par ordinateur, smartphone, tablette ou encore objet connecté, souhaite pouvoir réaliser ses achats à n’importe quelle heure et où qu’il soit. Il utilise ainsi différents appareils, canaux et plateformes pour identifier et acheter des produits.

Criteo a interrogé près de 10000 consommateurs à travers le monde, dont 1500 en France. Il en résulte que plus des ¾ des Français interrogés seraient ainsi des « omniconsommateurs ». Leur comportement d’achat et leurs attentes ont évolué au fur et à mesure des développements technologiques. Contrairement aux idées reçues, leurs actions sont devenues quasiment imprévisibles, d’après Criteo, qui indique qu’ils dépensent en moyenne 5% de plus en ligne et 27% de plus en magasin.

Autre enseignement: lorsqu’ils savent ce qu’ils veulent, 72% des consommateurs ne recherchent pas un produit sur un moteur de recherche, mais directement sur un site marchand ou de marque.  Ainsi, que ce soit pour les retailers ou pour les marques, les sites web sont toujours source de notoriété et de considération. Le webrooming et le click & collect sont les formes d’omnishopping les plus populaires, plus de la moitié des consommateurs visitant plusieurs site pour comparer l’offre, les prix et les délais de livraison.

LUL

Partager sur :
  • 2
    Partages