Google génère 63% des revenus des e-commerçants, Facebook 1%

septembre 21, 2017

Calcul des revenus.

Une étude qui a l’intérêt de montrer l’ampleur de l’emprise de Google également sur l’écosystème de l’e-commerce (tout en indiquant son léger déclin).

Wolfgang Digital a analysé les données fournies par des e-commerçants de différents secteurs, soit 143 millions de sessions sur des sites, ainsi que des transactions ayant généré $531 millions de revenus en ligne entre juillet 2016 et juillet 2017. Comparé à la période précédente, Google a généré moins de trafic pour les sites d’e-commerce sur cette période (62% contre 69%) et moins de revenus (63% contre 67%). La raison selon les auteurs en est que les chemins de consommation en ligne se diversifient, ce qui est une sacrée bonne nouvelle.

L’objectif de cette étude est de fournir aux e-commerçants des clés pour comprendre et améliorer la performance de leurs sites. On apprend notamment que la vitesse de chargement est déterminante pour générer plus de revenus et que la part du mobile dans la génération de trafic est nettement plus importante qu’il y a un an. En revanche, le rôle du desktop dans la génération de trafic et de revenus reste majeur: non seulement les consommateurs y convertissent plus comme ils y dépensent 20% de plus comparé aux conversions sur mobile. Les consommateurs sur desktop sont de 164% plus enclins à convertir que les mobinautes.

Très intéressant aussi, analysé sur la base du dernier clic, Facebook ne génère que 1% des revenus, et le canal emailing trois fois plus que Facebook.

Toutes ces données et bien d’autres informations très intéressantes peuvent être retrouvées ici.

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 150
    Partages