Données : Oracle achète AddThis et renforce son offre pour le ciblage d’audiences

janvier 12, 2016

AddThis_open

Le marché des données ne cesse pas de bouger. AddThis, startup qui avait démarré dans le bookmarking social, qui a évolué vers l’analyse d’audiences d’éditeurs, devenant l’un des fournisseurs de données 3rd party partenaire de l’Audience Marketplace d’Adobe, vient de se faire acheter par Oracle.

L’accord visant l’achat d’AddThis pour un montant non diffusé a été signé tout récemment, selon une lettre publiée par le vice-président senior et directeur général de l’Oracle Data Cloud, Omar Tawakol (ici). L’entreprise viendra enrichir et compléter l’offre d’Oracle dans le domaine des données.

AddThis_audience targeting« L’Oracle Data Cloud est l’offre de Data as a service (Daas) mondiale dont la croissance est la plus rapide au monde. Elle opère l’ID graph le plus précis qui permet de comprendre le comportement des consommateurs à travers tous les canaux média. Celui-ci ingère des données 3rd party, en retire de la valeur et les active en vue d’utiliser cette connaissance pour le ciblage, la personnalisation et la mesure », affirme Omar Tawakol dans sa lettre.

Du ciblage d’audiences à une méga base de données

L’Oracle Data Cloud intègre les bases et les technologies de BlueKai (DMP) et Datalogix (onboarding), deux acteurs importants qu’Oracle avait également acquis en 2014.

La technologie de ciblage, de tracking et de personnalisation d’AddThis serait présente dans 15 millions de web sites « des entreprises classées dans le Fortune 100 aux blogueurs », soit une base de connaissance sur le comportement de 1,9 milliards de visiteurs ou 96% de couverture du web américain… selon ce que revendique l’entreprise dans son site.

Quant à l’Audience Marketplace d’Adobe, lancée à l’automne 2015, elle sert aux annonceurs et aux éditeurs à acheter et à vendre des données dites 3rd party et 2nd party, ces dernières considérées comme étant plus spécifiques et servant à peaufiner le ciblage des premières, car elles proviennent des partenaires de la marque dont l’activité est complémentaire à la leur et donc aussi les cibles (clients et prospects). Lors de son lancement on apprenait que les données 3rd party étaient fournies, entre autres, par Acxiom, Dun & Bradstreet, Alliant, TransUnion, Eyeota et AddThis.

LUL

Partager sur :
  • 27
    Partages