Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Amazon Data Google

Protection des données personnelles : les GAFA sur le fil du rasoir

Partager sur Linkedin

Au sein de la publicité digitale, la data utilisateur est une ressource très convoitée. Et comme souvent, les GAFA se trouvent dans la meilleure position pour en tirer parti. Un contexte marché essentiellement dû à leur grande capacité de financement leur permettant d’investir des sommes colossales en R&D pour innover constamment et avoir une mainmise sur les données qui suscite de nombreuses critiques de la part du reste de l’industrie. Et ce ne sont pas les nouvelles annonces d’Amazon et de Google qui risquent d’arranger les choses.

Amazon introduit le paiement biométrique dans ses magasins Go

Mis en place aux Etats-Unis, ce système de paiement biométrique permettra aux clients des boutiques physiques Amazon Go d’utiliser la reconnaissance de leur paume pour régler leurs achats. Au-préalable, les consommateurs doivent s’inscrire depuis le dispositif Amazone One à l’entrée des magasins, en insérant leur carte de paiement dans le dispositif et en scannant l’empreinte de leur paume qui sera reconnue lors de leurs futurs achats. D’après le géant, ce mode d’identification et de paiement a été choisi parce qu’il serait moins distinctif et qu’il permet de crypter les images pour plus de sécurité.

Toutefois, ce lancement soulève inévitablement des questions en lien avec le respect de la vie privée des consommateurs, d’autant plus que les dispositifs biométriques antérieurs d’Amazon avaient déjà été l’objet de controverses.

Google sur le point de racheter Fitbit

Quant à Google, son intention de racheter le fabricant de montres connectées Fitbit fait l’objet d’une enquête de la Commission Européenne depuis août dernier. Afin de convaincre cette dernière que son projet d’acquisition n’est pas une menace pour la vie privée des utilisateurs, le géant a réitéré sa promesse de ne pas exploiter les données des utilisateurs de Fitbit à des fins publicitaires, et affirmé avoir mis en place des mécanismes plus stricts pour assurer que les données Fitbit soient conservées à l’écart de ses autres canaux de données. L’entreprise s’est également engagée à collecter le consentement des utilisateurs via des API avant tout accès aux données. Une dernière série de concessions qui seraient suffisantes pour conclure l’accord.

Stéphanie Silo (Source : ExchangeWire)

Laisser un commentaire

Ratecard-Days