Presse en ligne & contenu payant : état des lieux des abonnements en 5 points

novembre 9, 2017

Contenus en ligne

La frustration monte du côté des éditeurs de la presse en ligne payante dont les perspectives de revenus publicitaires sont limitées. Selon Digiday, grand nombre seront ceux qui chercheront à augmenter les bénéfices générés grâce à leurs lecteurs l’an prochain, notamment aux Etats-Unis où le marché marqué par de faibles taux de conversion doit faire face à une forte concurrence des contenus gratuits.

Voici un état des lieux des abonnements à la presse en ligne aux Etats-Unis en 5 points :

– seul 16% de la population US (estimée à 326 millions de personnes) a payé pour consulter de l’information l’an passé dont la moitié s’est abonnée, d’après une étude de Reuters Institute ;

– selon Media Insight Project, une grande partie des abonnés « digital-only » ne sont abonnés que depuis quelques mois. Un pic des abonnements a notamment été constaté en ce début d’année marquée par l’élection de Donald Trump ;

– la consommation de presse en ligne payante n’est pas l’apanage d’une génération. Cette année, la population consommatrice de ce type de contenu est surreprésentée par les 18-24 et 25-34 ans alors qu’ils étaient les moins nombreux l’an passé ;

– la première raison qui incite 43 % des consommateurs de presse en ligne à payer l’accès au contenu est la couverture d’un sujet important ;

– près de la moitié des abonnés se disent satisfaits du coût de leur abonnement.

Bien que les abonnements à la presse en ligne payante n’aient pas décollé aux US, la population semble loin d’être réfractaire à cette pratique. Il semblerait donc qu’il reste aux éditeurs d’explorer de nouvelles pistes afin de susciter l’intérêt des internautes et se créer de nouvelles perspectives.

Partager sur :
  • 2
    Partages