Native : Quantum veut optimiser les revenus des éditeurs et les résultats des campagnes avec son « Native Enabler »

janvier 6, 2017

performance

Si en 2016 on a vu exploser les offres de déploiement de publicité native de manière automatisée, 2017 risque fort d’être l’année où les prestataires de ce secteur proposeront des innovations pour marquer leur différence. La toute nouvelle solution dévoilée par la plateforme française Quantum Advertising laisse présager une plus forte valorisation de l’inventaire des éditeurs et des performances encore plus poussées pour les campagnes.

L’offre intitulée « Native Enabler » agit sur deux fronts distincts à la fois, à savoir :

– l’analyse des performances de la page, de manière à identifier les emplacements les plus porteurs en matière de visibilité et de taux d’engagement: un algorithme mis au point en interne teste et définit automatiquement des « zones » d’efficacité de chaque page selon des critères de visibilité, d’engagement, de scroll, bref de comportements des utilisateurs, indique Quantum dans un communiqué. Des zones plus efficaces sous-entendent potentiellement de meilleurs retours aux campagnes et plus de valeur pour l’inventaire ;

– la mise en concurrence de toutes les sources de demande d’inventaire grâce à un « wrapper native« , c’est-à-dire un seul script donnant accès à toutes les demandes issues à la fois de l’ad serveur et des plateformes SSP: « Le wrapper permet à l’éditeur d’accéder en temps réel à l’ensemble des enchères de ses partenaires afin de maximiser ses revenus (suppression d’une demande dite ‘en cascade’) », indique le document.

Sur ce deuxième point, nous avons demandé plus de précisions à Mickaël Ferreira, président co-fondateur de Quantum, afin de comprendre si l’outil permet véritablement à l’éditeur de mettre en concurrence toute source de demandes, y compris celles venant d’autres plateformes SSP que Quantum. La réponse est sans équivoque : oui. Cette option prend un intérêt majeur en publicité native où une telle mise en place pourrait s’avérer un véritable casse-tête dans la mesure où toute campagne doit épouser le look & feel du site.

« Nous permettons de simplifier tout ce process – l’éditeur configure une fois son template et les expériences souhaitées et elles sont appliquées aux différents SSP », explique Ferreira, le but étant selon lui d’aider les éditeurs à mettre en compétition tous les SSP qu’ils désirent, ainsi que leur ad serveur. « Notre approche est totalement agnostique et vise à une seule chose: accompagner les éditeurs avec notre expertise en simplifiant les process et en maximisant leurs revenus. »

En parallèle, Quantum développe en ce moment même un autre projet, intitulé « Demand Connector », qui servira à « amener de nouveaux partenaires qui n’étaient pas nécessairement programmatiques dans le flux de compétition pour les éditeurs. Quelques intégrations sont actuellement en cours et devraient voir le jour courant Q1 », informe Ferreira.

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images: Shutterstock et Quantum.)

Partager sur :
  • 94
    Partages