Monétisation de contenu : quand les abonnements se substituent à la publicité

mars 23, 2018

Contenus en ligne

A l’origine diffusée sur les sites pour financer la production de contenus de qualité, la publicité semble devenir un modèle de rémunération de moins en moins important aux yeux des éditeurs.

Une étude réalisée par Reuters Institute démontre que les éditeurs de presse utilisent de nouvelles sources de revenu, autres que la publicité. 44% des éditeurs interrogés dans le cadre de l’étude ont notamment déclaré que les abonnements étaient une source de revenu importante contre 38 % pour la publicité display, 39 % pour le brand content ou le contenu sponsorisé et 40 % pour la publicité vidéo.

etude eMarketer monetisation de contenu

En effet, la publicité display ne peut plus couvrir à elle seule le coût de production du contenu premium. De plus, les problèmes liés à la détérioration de l’expérience due à une trop forte pression publicitaire ou à la diffusion de publicités intrusives (pop up, interstitiels, vidéos autoplay…) ont fini par éloigner les lecteurs.

Quant aux annonceurs, ils cherchent aujourd’hui à travailler plus étroitement avec les éditeurs. Ils ont réalisé que la valeur de la publicité dépendait désormais de la confiance et de l’engagement du lectorat vis-à-vis du contenu des éditeurs.

Stéphanie Silo d’après eMarketer

Partager sur :
  • 2
    Partages