Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Créas Display Google Twitter

Le bouton d’achat, la fièvre du moment

Partager sur Linkedin

Twitter_BuyNow_FINAL_copy_0

Voulez-vous connaître la fièvre du moment dans le digital ? Le bouton d’achat, qui permet à l’utilisateur d’accéder à un espace catalogue pour acheter un produit ou service directement à partir de la publicité. Tout le monde en parle, réalise de tests et prépare l’intégration massive de cette option aux différents médias tels que les bannières, emails, tweets…

L’ad tech XpressBuy, qui a mis au point une solution permettent d’intégrer ces boutons d’achat aux publicités, vient, par exemple, d’annoncer la signature de partenariats avec quatre grands fournisseurs de solutions pour les plateformes d’e-commerce mondiales qui sont Demandware, IBM WebSphere Commerce, Shopify et Magento, qui représentent 30% des plus importants e-commerçants, ce qui amène à 10 000 le nombre de commerçants désormais clients de cette solution.

La solution promet des taux de conversion bien plus importants (6 fois plus, disent-ils), puisqu’elle brûle des étapes, car, en cliquant sur le bouton, l’utilisateur est directement dirigé vers un catalogue spécifique à ces produits permettant la conclusion de la transaction : pas le temps donc de changer d’avis ! Les données concernant ces audiences restent propriété du commerçant.

Xpressbuy_img-platform-desktop

Le réseau social Twitter avait lui aussi annoncé l’année dernière qu’il testait aux Etats-Unis cette solution, tout comme Facebook ou Pinterest. Et des rumeurs pour le moment non confirmées font état d’un partenariat imminent entre Twitter et Shopify, entre autres, pour la mise en route de tweets sponsorisés intégrant ces boutons d’achat (lire l’article de re/code ici).

Buy button_GoogleGoogle aussi a récemment annoncé son « Purchases on Google » (voir ici), qui n’est autre que l’intégration de ce mêmes boutons d’achat aux liens sponsorisés sur mobile, donnant accès à une page catalogue hébergée par Google avec la possibilité d’acheter intégrée. La solution est en phase test là aussi, aux Etats-Unis.

D’autres annoncent risquent ainsi fort de se succéder cette rentrée.

 

 

LUL

 

 

(Images : getxpressbuy.com ; adwords blogspot.)

Laisser un commentaire

1 question déjà posée

  1. Avatar

    A mon avis, la présence de ces boutons n’accroitra pas le nombre de ventes obtenues.
    Ces boutons d’achat seront utilisés par des personnes déjà convaincues par le produit, parce qu’elles le connaissent extrêmement bien, parce qu’elles l’ont déjà acheté.
    S’ils améliorent certainement l’expérience d’achat de ces populations, ces boutons d’achat n’auront aucun impact sur les intentions d’achat. Les ventes passées par ces boutons d’achat auraient eu lieu en leur absence.
    Il ne faudra pas par conséquent comparer le taux de conversion de ces boutons d’achat avec celui des visites passant par le site puisqu’il s’agit de deux populations bien différentes : l’une déjà convaincue, l’autre qu’il reste à convaincre.

    Benoit Arson
    GetLandy