Data « intentionnistes » et RGPD: relevanC (groupe Casino) explique son approche

décembre 11, 2017

Commerce_retail

Le groupe Casino s’est récemment lancé dans le domaine de la data 3rd party, en proposant aux annonceurs de cibler la diffusion de leurs campagnes avec les profils de consommation online et offline de ses clients. Au total, selon un communiqué, cette plateforme de données, portée par la start-up relevanC, filiale du groupe, intégrera près de 50 millions de profils, nourris de données alimentées par des millions de transactions mensuelles, ce qui en fait une offre très puissante. Même si ces données sont rendues anonymes, elles sont reliées à un profil digital qui permet à l’annonceur de toucher chaque individu. On peut ainsi déduire qu’elles sont directement concernées par le Règlement général de protection de données (RGPD), et plus tard par ePrivacy. Nous avons sollicité le groupe pour entendre son analyse sur le sujet. Eléments de réponse avec Alice Balagué, directrice des opérations à relevanC.

Comment les clients de Casino seront-ils informés du fait que leurs profils numériques et comportements d’achat seront communiqués aux annonceurs?

donneesrelevanC a l’ambition d’être un acteur majeur de la donnée consommateur en France. Dans ce cadre, nous recueillons des données d’achat et de comportement des consommateurs afin de les transformer dans des profils détaillés, anonymes mais actionnables. Concernant la source des données, chacun des consommateurs concernés sera non seulement informé que ses transactions et comportements sont recueillis pour traitement, mais il pourra aussi refuser ce transfert et traitement sans pour autant renoncer aux bénéfices des programmes de fidélité et sites web dans lesquels ces données sont recueillies. Chaque client sera exposé à un message (soit par e-mail, soit via 11une pop-up lors de sa connexion à son compte, soit via un coupon VLL lors de son passage en caisse) lui présentant la société relevanC et les avantages qu’il obtiendra en acceptant le transfert de ses données. Si le client ne souhaite pas que ses informations soient transmises, le message lui proposera un lien lui permettant d’exercer son droit d’opposition. A tout moment, le client pourra se connecter sur son espace personnel (peu importe son site de rattachement) et donner ou retirer son consentement, via une case à cocher.

Comment ces données seront-elles traitées?

Le traitement des données est fait uniquement et exclusivement avec l’objectif de proposer des contenus plus pertinents aux consommateurs en améliorant notre compréhension de leurs intentions d’achat et de leurs comportements d’achat, grâce à l’analyse des données personnelles fournies par le client lui-même. Les annonceurs auront ainsi à leur disposition une plateforme présentant les segments à présélectionner. L’annonceur conçoit sa campagne en fonction des profils qu’il souhaite animer mais ne connaîtra jamais l’identité des clients ciblés. L’ensemble des profils relevanC sont anonymes et reliés à un relevanC ID, lui-même contenant un ensemble d’identifiants digitaux permettant de personnaliser le contenu sur les écrans digitaux des consommateurs. Il n’y a aucun élément dans le profil ou l’ID relevanC permettant de retrouver l’identité des consommateurs concernés par ce profil. Concernant l’usage des profils constitués, ceux-ci ne servent en aucun cas à envoyer des messages publicitaires intrusifs et intempestifs, mais uniquement à optimiser la qualité et la pertinence des publicités auquel le consommateur sera de toute façon exposé sur les médias digitaux et programmatiques.

L’annonceur conçoit sa campagne en fonction des profils qu’il souhaite animer mais ne connaîtra jamais l’identité des clients ciblés.

Quelles mesures concrètes relevantC a mises en place pour être conforme au RGDP?

Le seul objectif et la seule raison d’être de relevanC sont d’aider les marques à proposer de meilleures offres aux consommateurs de manière responsable, à faire en sorte que ceux-ci soient mieux reconnus, servis et valorisés. Dans ce cadre, relevanC s’est fait accompagner d’un cabinet d’avocat réputé dans la protection des données personnelles et a fait le choix de désigner un correspondant Informatique et Libertés dès sa création. relevanC se veut respectueux des réglementations existantes et à venir puisque notre ambition est de mieux connaître les consommateurs pour mieux les servir.

 

Luciana Uchôa-Lefebvre

 

 

Partager sur :
  • 5
    Partages