Le fournisseur de données Datalogix chercherait à lever 75 M$ lors d’une possible entrée en bourse

juin 2, 2014

Datalogix_turn onLe fournisseur de données Datalogix basé à Denver serait un prochain sérieux candidat à une entrée en bourse, du moins selon les rumeurs du marché aux Etats-Unis, selon ce que nous rapporte The Wall Street Journal (lire ici l’article). Selon l’article, Datalogix serait en train de préparer son offre en collaboration avec Goldman Sachs, la Deutsche Bank et Barclays. « L’IPO pourrait lever environ $ 75 million », dit-on, selon l’article, mais sans que l’on sache quand et sur quelle estimation de valeur ce sera fait. Il est tout de même question que cela se passe cette année.

L’année dernière, Datalogix avait levée $ 25 millions auprès d’Institutionnal Venture Partners (leader) afin de financer son développement et internationalisation à un moment où l’entreprise donnait à voir des performances assez considérables : « ce nouveau financement vient clore une année record pour Datalogix », avec, nous disait le communiqué, des courants d’affaires multipliés par trois, des revenus augmentées de 50%, l’embauche de 100 nouvelles personnes, ouverture de 3 nouveaux bureau (dont un à Londres) etc.

L’entreprise est spécialisée dans la collecte et la segmentation de données en ligne et offline au sujet du comportement d’achats effectifs des consommateurs et internautes. Elle fait partie de l’élite élue des quatre fournisseurs de données sur les internautes (avec Acxiom , BlueKai et Epsilon) avec qui Facebook a noué un partenariat il y a plus d’un an pour permettre aux annonceurs de cibler les internautes en fonction de leurs intérêts ou de leurs habitudes d’achat sur le réseau social.

Les solutions de Datalogix, basée sur des informations fournies entre autres par les programmes de fidélité de différentes enseignes, sont utilisées également pour l’étude d’impact des campagnes sur tous les canaux sur les ventes réelles par des clients comme Facebook.

Toujours selon The Wall Street Journal, Datalogix fait partie du groupe de 9 vendeurs de données sur la sellette de la Federal Trade Commission qui investigue en ce moment même leurs pratiques notamment eu égard au respect de la vie privée. Les résultats de cette investigation seront probablement dévoilés cet été. Nous y reviendrons.

LUL