Facebook réagit au phénomène de blocage des publicités

août 12, 2016

Facebook_ads_preferences

Facebook a pris l’habitude d’être le plus fort et a vraisemblablement décidé de ne pas se laisser abattre par les logiciels de blocage de publicité. Le réseau social va imposer la publicité sur tout ordinateur équipé d’un ad blocker, à travers une autre manière de les charger qui serait a priori difficile à détecter par ces logiciels ou alors en affectant sérieusement l’expérience utilisateur par des temps de latence assez significatifs, selon différentes sources.

Facebook_ads_preferences2Dans une déclaration donnée au Wall Street Journal, Andrew Bosworth, vice-président de plateforme publicitaire et business à Facebook, a reconnu que l’initiative risque d’énerver des membres du réseau. Mais il se montre rassurant sur le fait que le réseau social a investi lourdement pour s’assurer que sa publicité demeure pertinente et qu’elle ne gêne pas l’expérience utilisateur.

La mesure ne concerne pas le mobile, principale source de recettes publicitaires de Facebook (84% au second trimestre de l’année). Facebook ne dit pas combien de ses utilisateur sont équipés de bloqueurs de publicité sur l’ordinateur.

En parallèle l’entreprise propose à ses membres plus de possibilités de contrôle sur les publicités qu’ils reçoivent, leur permettant, par exemple, de ne plus recevoir des publicités d’entreprises spécifiquement, qui les suivent déjà ou qui les ont enregistrés dans leurs bases CRM.

Sources : Facebook newsroom, The Wall Street Journal, Adexchanger et Advertising Age.

 

LUL

 

(Images: Facebook.)

Partager sur :
  • 12
    Partages