Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Fraude Programmatique

Programmatique : comment limiter l’impact de la fraude sur les investissements

Partager sur Linkedin

fraude

D’après une étude réalisée par Forrester, la fraude est à l’origine d’une perte de plus de 7,4 Md$ rien qu’en publicité display (2016) et si aucune mesure n’est prise d’ici là, les pertes devraient s’élever à 10,9 Md$ en 2021.
Pour limiter l’impact de la fraude sur les investissements publicitaires, les acteurs à l’origine des transactions programmatiques doivent s’appliquer à :

s’assurer d’atteindre le bon auditoire sur les différentes plateformes par l’utilisation de données déterministes et de ciblages d’audience précis

disposer des bonnes données et vérifier qu’il en est de même pour leurs partenaires

valider tous les points de contrôle qui interviennent au sein de la transaction publicitaire en mettant l’accent sur l’authentification : parmi les étapes de validation, les normes Ads.txt et Ad.cert mises en place par l’IAB permettent notamment de s’assurer que l’inventaire d’un site est vendu uniquement aux partenaires autorisés et de certifier l’authenticité de l’inventaire.

– investir dans les nouvelles technologies : le machine learning pour un traitement de données et une prise de décision rapide, l’Intelligence Artificielle pour le filtrage automatique des adresses IP et prochainement la blockchain pour l’instant en phase de développement sont des solutions à envisager pour sécuriser les transactions et lutter contre la fraude.

En outre, la réduction des intermédiaires au sein de la chaîne d’approvisionnement est un point à soulever par l’industrie. Une simplification des transactions combinée à l’utilisation des ressources innovantes développées (Machine Learning, IA et blockchain) pourrait être la solution la plus efficace pour lutter à l’avenir contre la fraude.

Stéphanie Silo d’après ExchangeWire

Laisser un commentaire

Tom Ratecard Cookieless