Native: Augmenter la durée de vie d’une publicité sociale, en dehors des réseaux sociaux

octobre 9, 2017

Native advertising

Une idée qui peut représenter une réponse à la fois aux besoins des marques et des éditeurs: offrir un réseau de diffusion capable d’accueillir de manière automatisée les posts promotionnels déjà publiés par les marques dans les réseaux sociaux. C’est ce que propose la plateforme de publicité native Quantum Advertising avec son offre « Re-post native ».

L’objectif est de permettre aux annonceurs de recycler ailleurs, au sein d’un réseau de 1650 éditeurs en Europe, des contenus déjà diffusés dans les réseaux sociaux, dont la durée de vie estimée varie de 4 à 22 heures selon le réseau, d’après différentes études.

« Les marques dépensent beaucoup d’argent dans la production de contenus pour les réseaux sociaux, mais leur diffusion est éphémère », explique à ad-exchange.fr Mickaël Ferreira, président co-fondateur de Quantum Advertising. « Nous leur proposons de reprendre cet actif et de l’intégrer directement pour une diffusion dans notre réseaux d’éditeurs, afin d’amplifier sa portée ».

En parallèle, à un moment où le marché publicitaire est étranglé par l’omniprésence des GAFA, une telle offre, même si apparentée à une goutte d’eau dans l’océan, sert aussi à aider les éditeurs à récupérer une partie de l’activité qui autrement resterait cloisonnée.

Pour une vision globale et non restrictive de la publicité native

Depuis son lancement, Quantum milite pour une approche qualitative et complète de la publicité native. Selon leur conception, ce format, assimilé à tort à une logique de pure performance, est en réalité en mesure  de s’adapter et de répondre à toute stratégie, et ce tout au long du parcours du consommateur dans le tunnel de conversion.

« Notre rôle est d’accompagner les marques dans leur dialogue avec les internautes tout au long du tunnel de transformation », explique Mickaël Ferreira. L’offre « Re-post native » serait ainsi adaptée à une logique de sensibilisation à la considération de la marque, positionnée en amont de ce parcours. « Les contenus doivent changer en fonction de la position du consommateur dans ce tunnel », ajoute-t-il, en précisant que la publicité native peut se transformer au profit de chaque étape. Ce sera d’ailleurs le but de futurs lancements que l’entreprise projette pour cette année encore.

LUL

 

(Image: Shutterstock.)