Media planning : TubeMogul défend une méthode cross-screen et automatisée

juin 28, 2016

TubeMogul_planning_open

Les pertes générées (ou le manque à gagner) par les logiques de planning média cloisonnées varieraient de 20% à 50% selon l’étude réalisée par la plateforme d’achat vidéo et display programmatique TubeMogul.

Pour TubeMogul, il faudrait cesser de réfléchir en termes de canaux et d’appareils séparés et adopter une approche intégrée et automatisée, qui permet la définition et l’analyse de scénarios multiples pour trouver la meilleure couverture supplémentaire.

TubeMogul_planning

Dans un livre blanc sur le planning cross-screen, la plateforme déroule ses arguments et démontre ses calculs. Dans certains cas, les ressources dépensées pour chaque personne touchée dans une campagne suivant une logique cloisonnée pourraient être plus que le double que dans le cadre d’un planning dynamique automatisé, permettant des changements budgétaires en cours de route en fonction de scénarios mouvants basés sur l’analyse des réactions des audiences.

Pour s’adapter aux nouvelles manières de consommer l’information, fragmentées et dispersées sur de multiples écrans, les marketeurs doivent choisir des stratégies souples permettant de bouger de manière proactive ou tout simplement en réagissant au comportement des audiences, explique TubeMogul dans ce document.

(Images extraites de « Cross-screen planning whitepaper », TubeMogul.)

Partager sur :
  • 16
    Partages