Le ciblage cross-device renforcé chez adsquare

août 29, 2017

Ciblage cross-device

La plateforme de données mobiles adsquare informe son intégration avec des solutions lui permettant de proposer une fonctionnalité cross-device, à savoir celles d’Adbrain, de Drawbridge et de Tapad.

Chacune de ces entreprises dispose de sa propre technologie et méthode pour permettre la réconciliation des différents signaux à même de déterminer, avec un certain degré de probabilité, les profils à l’origine de comportements de navigation sur différents appareils et environnements (web ou in-app). Les clients de la plateforme peuvent ainsi choisir la solution leur convenant le plus.

La spécificité d’adsquare est son approche mobile first, qu’elle considère aussi essentielle pour un déploiement cross-device optimal. « Le marché a adressé le cross-device à contresens. L’approche multi-canal est la bonne approche, mais le mobile doit être au commençant de la réflexion et de la modélisation des audiences », déclare Tom Laband, PDG et co-fondateur d’adsquare.

Laband énumère les différents signaux que seul le mobile génère et qui permettent de dresser une analyse cross-device plus complète et pertinente, comme le GPS, la proximité, les capteurs et l’usage des applications. « Par ailleurs, les identifiants publicitaires mobile tel que l’IDFA d’Apple ou le AAID de Google sont bien plus persistants que les cookies et fonctionnent parfaitement d’une application à l’autre, sans besoin de synchronisation, et de surcroît respectent la vie privée des utilisateurs en étant opt-out et réinitialisables si besoin. » Pour lui, les ID de publicité mobile sont une sorte de « super cookie ».

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 6
    Partages