Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Vidéo

La télévision payante en déclin aux Etats-Unis

Partager sur Linkedin

D’après une étude réalisée par eMarketer, d’ici à la fin de 2023, moins de la moitié des ménages américains disposeront d’un abonnement à la télévision payante traditionnelle, soit une baisse de 4,8 % par rapport à 2022. Une tendance au déclin de la TV payante constaté depuis quelques années déjà. Entre 2016 et 2021, la télévision payante a effet perdu plus de 50 millions de téléspectateurs adultes US (soit 25,5 millions de foyers US), avec une baisse record en 2020 (-7,7%.).

Les vMVPD (distributeurs de programmes vidéo multicanaux virtuels), tels que Hulu + Live TV ou YouTube TV tireront largement parti de cette chute de la TV payante traditionnelle aux Etats-Unis. Selon eMarketer, 15 millions de foyers seront abonnés à un vMVPD fin 2022 (soit +7,6 % par rapport à 2021).

Et dans l’hexagone ? 

D’après une étude réalisée par l’Institut Harris, 66% des Français étaient abonnés à une offre de télévision payante en 2021 (soit 2 Français sur 3). Un essor en parti dû au succès des plateformes de streaming durant la crise sanitaire et ses multiples confinements en 2020. 23 % des Français interrogés dans le cadre de l’étude ont en effet déclarés s’être abonnés à une offre de TV payante pendant le confinement. Il faut toutefois noter que grâce à la forte complémentarité du streaming et des chaînes payantes en France, cette croissance ne se fait pas au détriment des offres de TV payante traditionnelle (offres Canal+, OCS, bouquets thématiques des opérateurs de Télécoms) : 38% des abonnés à une plateforme de vidéo sur abonnement déclarent l’être aussi à une offre de TV payante classique (soit + 2 points sur un an).

Stéphanie Silo

Laisser un commentaire

Ratecard Days 12