De l’aide à la prise de décision au merchandising, les différentes casquettes de Mazeberry (suite d’interview)

mars 23, 2018

Retail et digital.

Suite de l’interview de Thibaut Lemay fondateur et PDG de Mazeberry. Pour voir la première partie cliquez ici.

Quel montant d’investissements média justifie le recours à votre solution et quel est le coût que cela peut représenter ?

Dès que l’investissement média est supérieur à 300 000 euros par an. Nous proposons une solution en mode SaaS basée sur le volume de conversions annuelles réalisées par le site avec une tarification à partir de 10 000 euros par an.

Concrètement quel retour, quelle valeur un tel investissement peut apporter ?

Mobile in-store.Nous aidons l’annonceur à comprendre les forces et les faiblesses de son mix marketing et cette meilleure compréhension lui permet de gérer ses dépenses marketing et de diminuer ses coûts d’acquisition client. Le fait d’identifier le(s) levier(s) du mix capable(s) d’être de véritables initiateurs de parcours de conversion à succès est une donnée extrêmement pertinente pour améliorer l’efficacité. Corsair par exemple a intégré grâce à cette analyse une dynamique de post impression. Même si le coût était supérieur, les performances de certaines campagnes display suivant une logique d’affichage étaient supérieures à celles d’autres campagnes display réalisant du retargeting selon un modèle économique toujours à l’impression. En comparant et en choisissant le levier le plus performant ils ont diminué leur coût d’acquisition client. La marque de bijoux Pandora a réussi à doubler ses investissements tout en gardant le même ROI. Blancheporte a augmenté de 19,5 % son taux de conversion sur site en une année.

Vous avez lancé récemment aussi une toute autre brique, de merchandising. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi et quel est le lien entre les deux activités ?

Nous avons en effet acquis en 2017 la société merchandising.io avec laquelle nous avions beaucoup de synergies potentielles et de points communs. Tout d’abord ils avaient la même philosophie que la nôtre, consistant à s’appuyer sur l’environnement existant pour aider les merchandisers à prendre des décisions mesurées sur l’optimisation de leur stratégie de merchandising. Ensuite nous avions de nombreux clients en commun et la même volonté de les aider à optimiser leur expérience client à la fois en termes marketing et merchandising. En achetant cette société, notre finalité est de d’aider les annonceurs à adresser le bon message au bon moment au bon client et aussi à lui proposer une offre (un merchandising) optimale, adaptée.

Colis, e-commerce.Là aussi il s’agit essentiellement d’un outil d’aide à la décision ?

Il y a en effet une brique très importante d’aide à la décision mais aussi un volet d’automatisation qui consiste à renvoyer des données sur le site pour optimiser l’affichage des pages de listes de produits (la brique d’ordonnancement) tout en interagissant directement avec les plateformes partenaires. Il y a enfin aussi une fonctionnalité de cross-sell, de recommandation de produits. Notre volonté aujourd’hui est d’aider à la fois les traffic managers et les responsables merchandising à créer plus de synergies ensemble et surtout d’accompagner les directions e-commerce à comprendre les performances de leurs sites en leur apportant des réponses à des questions récurrentes. Il s’agit de savoir précisément si le problème (ou si les bonnes nouvelles) viennent du trafic ou du merchandising.

Vous contribuez ainsi à casser de silos mêmes chez vos clients…

Absolument, il y a vraiment cette dynamique servant à renforcer les synergies dans l’entreprise. Dans la version que nous sommes en train de construire nous ferons une seule et unique suite intégrant les deux briques. L’annonceur pourra savoir en temps réel par exemple qu’il ne faut pas envoyer de trafic sur un rayon qui n’a plus de stock. On vient de lancer également (février 2018) deux nouvelles solutions. La première dédiée à nos clients de l’industrie de la mode pour leur permettre de se benchmarker. La seconde, dédiée aux directions e-commerce, permet de mesurer les performances des sites e-commerce en temps réel avec la capacité de prédire le CA de la journée et d’apporter des explications précises sur pourquoi de telles performances et quel facteur les favorise (si le trafic ou le merchandising).

Propos recueillis par Luciana Uchôa-Lefebvre

 

Partager sur :
  • 2
    Partages