Connaître les spécificités de chaque trading desk opérant en France (étude)

janvier 13, 2017

Trading desks

En matière de vente et d’achat d’inventaire en mode programmatique, le choix parmi les prestataires technologiques semble multiple et ce n’est pas toujours facile de comprendre le rôle et les atouts de chacun.

Entre les trading desks (indépendants ou d’agences) et les différents rouages du système – plateformes d’achat (DSP), plateformes de vente (SSP), ad exchanges, fournisseurs de données, etc. – l’éditeur et le marketeur pas encore initiés à cette pratique ne s’y retrouvent pas forcément.

En France, le panorama des tradings desks édité par Adnovia, société de conseil spécialisée dans les technologies de la publicité digitale, peut être un bon début de réponse pour le volet achats. Quels trading desks utilisent quelles plateformes DSP ou DMP ? D’où provient la data qu’ils utilisent ? Quels sont les points qui font leur singularité ?

Les éléments de réponse se trouvent sur ce lien où l’on peut accéder à l’édition la plus récente du panorama, relative au dernier trimestre de 2016. Une bonne trentaine de trading desks sont présentés avec notamment les DSP et DMP qu’ils utilisent, les types de data qu’ils proposent et qu’ils peuvent intégrer, les spécificités qui les caractérisent et leurs offres commerciales.

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 62
    Partages