Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Chatbots Facebook Instagram Snapchat

Bientôt de la publicité sur WhatsApp

Partager sur Linkedin

Mobile_jeunes_jeux

WhatsApp, l’application de messagerie instantanée mobile multiplateforme devrait prochainement s’ouvrir à la publicité. Celle-ci devrait être accessible depuis Status, la fonctionnalité « Stories » de l’app.

Outre les fonctionnalités principales de l’application de messagerie destinées à une communication one-to-one ou one-to-few (via la communication au sein des groupes), Status représente celle qui s’apparente à la fonctionnalité fondamentale des réseaux sociaux les plus populaires : la communication one-to-many.

Le format Stories de Snapchat, repris par d’autres plateformes sociales (notamment Facebook et Instagram) étant déjà connu pour être un emplacement de diffusion publicitaire, le public est déjà habitué à voir s’afficher des publicités entre les posts « Stories » de leurs contacts. Pour Facebook (propriétaire de WhatsApp), il s’agit donc d’un choix judicieux qui lui permet de s’assurer que ses utilisateurs offriront un bon accueil aux annonces mais surtout qu’ils interagiront naturellement avec les publicités WhatsApp.

Dans un rapport de janvier 2019 réalisé par Ipsos, 66% des utilisateurs d’Instagram à travers le monde considéraient la plate-forme comme un lieu d’interaction avec les marques. Par ailleurs, une analyse réalisée au 1er trimestre 2019 par Conviva sur 13 000 articles provenant de 300 comptes Instagram (hors comptes d’influenceurs), indique que le taux de complétion moyen enregistré était de 84 % contre 73 % l’année précédente. Des chiffres qui peuvent être encourageants pour WhatsApp.

Toutefois, il faut noter que les cas d’usages d’Instagram sont bien différents de ceux de WhatsApp puisque les utilisateurs d’Instagram interagissent avec différentes catégories de compte (amis, marques, éditeurs, influenceurs, célébrités).

A l’inverse, WhatsApp limite le réseau de ses utilisateurs à leurs répertoires téléphoniques respectifs, incluant donc principalement les amis et les membres de leurs familles. Sa structure de messageries instantanée privée, séparée des Stories, est en effet plus apparentée à celle de Snapchat, que celles des autres applications de Facebook principalement basées sur un système de journal (le feed) au sein duquel les posts des utilisateurs apparaissent.

De leur côté, les annonceurs semblent quant à eux optimistes à l’idée de pouvoir prochainement diffuser leurs annonceurs sur WhatsApp bien que Status n’ait rien de bien révolutionnaire pour le moment.

La diffusion des premières annonces devraient avoir lieu courant 2020.

Stéphanie Silo, d’après eMarketer

Laisser un commentaire

Tom Ratecard Cookieless