Vidéo : état des lieux de la fraude publicitaire

novembre 17, 2017

Vidéo : état des lieux de la fraude publicitaire

 La fraude continue de gangréner l’industrie de la publicité digitale tandis que l’on découvre l’effet pervers des dernières parades qui renforceraient les anciennes tactiques frauduleuses et ce, quel que soit le levier.

D’après Digiday, la croissance fulgurante des investissements en publicité vidéo a incité la fraude publicitaire sur ce levier-ci dont voici quelques chiffres :

– les investissements en vidéo ont presque doublé aux US passant de 7,7 Mds$ en 2015 à 13,2 Mds$ en 2017, d’après eMarketer qui prévoit également que les dépenses dépasseront les 18 Mds$ d’ici 2020.

– les estimations de la fraude en vidéo sont exorbitantes. Selon Forrester, la vidéo qui représente 45 % du total des dépenses publicitaires est liée à 64 % de l’ensemble des fraudes publicitaires

– l’inventaire premium est le plus touché : 20 % du traffic des vidéos OTT provient notamment des bots

– la fraude est environ deux fois plus fréquente en vidéo qu’en display : d’après White Ops, elle représente 22 % des dépenses vidéo contre 9 % des dépenses display

Malgré l’arrivée des private market places permettant aux acheteurs de travailler directement avec les éditeurs, la fraude semble avoir considérablement empiré, notamment sur la vidéo. Les initiatives telles que ads.txt doivent se multiplier.

En outre, en ce 4ème trimestre, dernière ligne droite pour les annonceurs dans l’atteinte de leurs objectifs, la croissance de la fraude en 2017 est loin d’être terminée.

 

Partager sur :
  • 8
    Partages