The Place to Bid (Adverline) présente sa solution de header bidding

septembre 26, 2017

RTB_bid

Le header bidding arrive à The Place to Bid, la place de marché privative d’Adverline, régie française de Mediapost Communication  (filiale du groupe La Poste).

La régie a développé son propre wrapper permettant d’activer en header bidding plusieurs plateformes supply side du marché, à savoir Rubicon, Appnexus, Index Exchange, et bientôt Smart AdServer et Improve Digital.

Dans un communiqué diffusé à la presse, Adverline rappelle les principes de fonctionnement de cette technologie dont l’objectif est de valoriser davantage les impressions des éditeurs grâce à la mise en concurrence de plusieurs sources de demande en même temps autour d’un même inventaire et de la comparaison des offres obtenues avec celles négociées en direct.

Voici les étapes présentées par Adverline sur le fonctionnement de sa solution de header bidding :

  1. L’éditeur intègre un script dans le header de la page, qui lui permet, avant même qu’elle se charge, d’appeler l’ensemble des SSP qui ont « taggué » sa page afin de les interroger sur le prix qu’ils pensent pouvoir mettre sur chaque emplacement.
  2. L’éditeur récupère les estimations de chacun sans attendre que les requêtes soient terminées pour charger le reste de la page.
  3. Au moment où la page charge les éléments publicitaires, les estimations obtenues sont passées en revue.
  4. L’adserver va ensuite hiérarchiser les différents acteurs en fonction des prix renseignés et va pouvoir décider s’il attribue l’impression aux campagnes directes vendues par la régie ou à un SSP.

Adverline fonctionne comme une régie externe exclusive d’une centaine de sites web qualifiés de premium (parmi lesquels Laposte.fr, Societe.com, Promovacances.com, Nrj.fr, LaTribune.fr, etc.).

LUL

(Image: Shutterstock.)