The Moneytizer grandit et annonce son développement à l’international

juillet 11, 2017

Money.

Les technologies de monétisation automatisées – tout comme les acheteurs – ne sont pas tout à fait accessibles au petits et moyens sites qui, isolés, ne disposent pas du reach nécessaire pour valoriser leurs inventaires.

La start-up française The Moneytizer a visiblement très bien compris et traité cette problématique puisqu’elle réunit, moins de trois ans après son lancement, « plus de 7000 sites inscrits et près de 3 milliards d’affichages publicitaires à travers le monde », comme l’indique un communiqué diffusé récemment.

The Moneytizer se définit comme une passerelle, un simplificateur. En proposant aux éditeurs une interface simple, l’entreprise agrège leurs inventaires et les propose à différentes sources de demande programmatiques, via la technologie de header bidding.

Forte de son succès apparent, la start-up annonce son intention de « dupliquer fortement son modèle dans les deux années à venir à travers le monde ». Elle a ouvert récemment un bureau aux Etats-Unis.

LUL

 

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 9
    Partages