Soucieux de la protection de leurs données personnelles les Français ne font pas confiance aux réseaux sociaux

septembre 20, 2017

Privacy

1 Français sur 3 a déjà essayé d’effacer ses informations personnelles sur Internet, 6 sur 10 chez les 18-24 ans. Soucieux de leur e-réputation, près de 75% des 18-24 ans déclarent rechercher régulièrement sur le net des informations associées à leurs nom et prénom (contre 57% de l’ensemble des Français). L’institut CSA révèle aujourd’hui les résultats de son enquête au sujet de la manière dont les Français appréhendent et gèrent la protection de leurs données personnelles. Globalement, on constate une sensibilisation accrue de la population au sujet de leurs données personnelles et de la nécessité de les protéger contre les risques d’utilisation frauduleuse.

Fait important : alors qu’ils s’enrichissent grâce à la data qu’ils monétisent auprès des annonceurs, les réseaux sociaux, les moteurs de recherche et les opérateurs télécom ne recueillent qu’un faible niveau de confiance de la population (respectivement 10%, 20% et 23%).

« Cette préoccupation croissante est à mettre en relation avec la couverture médiatique consacrée au hacking et cyber attaques survenues ces derniers mois et qui a interpellé le grand public, mais aussi à l’activité de plus en plus intense des Français sur la toile et le fait qu’ils s’exposent de fait davantage », analysent les auteurs de l’enquête.

En 2017, 90% des Français se disent préoccupés par la protection de leurs données personnelles en ligne, soit une augmentation de 5 points par rapport à 2014, explique l’institut dans un communiqué. « Les 18-24 ans apparaissent particulièrement sensibles à cette question puisqu’ils sont 93% à se dire préoccupés par la protection de leurs données en ligne, dont 48% ‘très préoccupés’ (vs 39% pour l’ensemble des Français). »

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 9
    Partages