Snapchat reste un « terrain d’expérimentation » publicitaire

octobre 13, 2017

Snapchat n’a pas cessé ces deux dernières années de lancer de nouvelles offres et d’apporter des améliorations à ses produits publicitaires. Malgré tous ces efforts, le réseau social continue d’être un « terrain d’expérimentation » pour beaucoup de marketeurs, d’après l’analyse d’eMarketer qui a récemment revu à la baisse les projections de ses revenus publicitaires pour cette année.

Les recettes mondiales du réseau social atteindront les US$ 774,1 millions en 2017, un chiffre nettement plus modeste que les US$ 935,5 millions prévus il y a un an pour 2017.

L’autre raison de ces performances moins spectaculaires serait une croissance du nombre d’utilisateurs du réseau moins forte qu’espéré.

Ceci dit, n’oublions pas que « bien que de nombreux annonceurs restent en marge, les produits publicitaires de Snapchat sont attirants pour certains en raison de ses capacités créatives, sa base d’utilisateurs très engagée et sa réputation émergente d’alternative à Facebook », indique eMarketer.

83% des recettes publicitaires de Snapchat sont réalisées aux États-Unis.

Tous les détails ici.

LUL

(Image: Shutterstock.)