Rubicon Project : exit le rapprochement avec Yahoo, des acquisitions sont à prévoir

février 11, 2013

rubiconrgeL’avenir de Rubicon est depuis longtemps l’objet de rumeurs. La plus forte d’entre elles semblait favoriser un rapprochement avec Yahoo ou Adobe. Mais il semble que le mariage n’aura pas lieu selon Frank Addante le CEO de Rubicon Project. L’entrée en bourse ne semble pas pour l’instant une alternative crédible. D’ailleurs l’entreprise ne se voit pas du tout comme un proie. Elle vient de renforcer son équipe de direction. Greg Raifman, le fondateur de Mediaplex vient de prendre le poste de président. Todd Tappin, l’ex CFO d’Overture, la brique de search rachetée par Yahoo, devient COO & CFO. Avec des millions de dollars dans ses poches, Rubicon se prépare à de nouvelles acquisitions. Dans la ligne de mire figurent des spécialistes du mobile, de l’analytique, de la gestion automatique des commandes ou encore un acteur européen ou asiatique.

Aujourd’hui Rubicon compte 250 collaborateurs. Fondée en 2007, l’entreprise a levé un total de 50 M$ pour sa plateforme d’enchères en temps réel. Elle est concurrencée par AppNexus, PubMatic et Google, et de moins en moins par Improve.  La firme californienne se dit rentable et affiche une belle croissance. Elle envisage donc de plus en plus son avenir comme une entreprise indépendante. Une stratégie similaire à celle affichée par Appnexus après sa levée de fonds de 75 M$. Chaque mois, Rubicon Project touche plus de 200 millions d’utilisateurs uniques selon ComScore

Il n’en demeure pas moins que l’arrivée de deux vétérans de l’industrie pourrait signifier qu’une introduction en bourse reste une opportunité sur le moyen terme. Ce genre de gros calibres ne se déplace pas sans la promesse d’une grosse sortie en monnaie sonnante et trébuchante.

 

2888240422_5491cd7fe5

Partager sur :
  • 4
    Partages