Rubicon lance un header bidding pour applications mobiles

décembre 22, 2015

Rubicon_open

Une solution de header bidding – entendue ici comme une mise en concurrence entre les ventes directes et celles automatisées afin de maximiser la valeur de l’inventaire – pour les développeurs et éditeurs d’applications mobiles. C’est ce que vient de lancer en phase bêta aux Etats-Unis Rubicon Project avec la version mobile de son FastLane, jusqu’à présent disponible uniquement pour le desktop.

« Les plus importants développeurs ont dû se battre pour obtenir les niveaux de CPM pratiqués sur le desktop, même avec les packages à très forte valeur ajoutée offerts dans le cadre des places de marché privatives », analyse dans un communiqué le directeur de mobile à Rubicon Project Joe Prusz.

icon-cloud rubiconSelon lui, la solution FastLane pour applications mobiles leur offrira « l’intelligence nécessaire pour dicter une tarification premium de leurs audiences mobiles de manière à augmenter leur taux de remplissage et d’entraîner la croissance de leurs CPMs mobiles à travers à la fois les enchères ouvertes et les places de marché privatives mobiles ». La promesse est ambitieuse.

Rubicon Project propose le header bidding depuis 2012 et revendique une hausse de l’ordre de 300% des CPMs observés par ses clients éditeurs ayant expérimenté FastLane pour desktop, leur nouvelle génération de ce type de solution.

En France, on nous confirme la perspective d’un lancement de FastLane pour mobile sans plus de précisions sur la date. Julien Gardès, directeur général de Rubicon pour l’Europe du Sud et les pays MENA, nous rappelle que la pertinence d’une telle solution pour l’environnement mobile est d’autant plus forte que dans cet univers des applications la demande est très fragmentée et les contraintes des logiques en cascade (waterfall) plus importantes.

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images : Rubicon Project.)

Partager sur :
  • 18
    Partages