Rubicon bat tout le monde hors États-Unis, y compris sur mobile, selon Pixalate

mai 12, 2016

Extrait_Pixalate_open

La plateforme supply side (SSP) de Rubicon Project est classée première dans le classement mondial (hors États-Unis) de Pixalate des meilleures plateformes d’offre programmatique, y compris pour les applications mobiles, dévoilé début mars et valable pour janvier 2016.

Rubicon a ainsi sans doute pris sa revanche notamment sur ceux qui la critiquaient du fait d’un lancement plus tardif en environnement mobile, il y a un peu plus de deux ans. Dans le classement américain, la plateforme passe seconde pour le mobile in-app, derrière Amobee, et troisième pour le classement global, derrière OpenX et Google.

Extrait_Pixalate_jan2016

L’intérêt d’un tel classement est qu’il donne de sérieuses indications quant à la qualité de l’inventaire fourni par ces plateformes, ce qui inclut les niveaux de visibilité des impressions publicitaires mais également un contrôle de la présence (ou non) d’impressions frauduleuses, véritable fléau pour le marché de la publicité en ligne.

Et sur ce point Pixalate s’engage, en ayant d’ailleurs récemment mis à jour son index avec une mesure qui prend en compte et filtre les appareils dits frauduleux tout comme l’activité réellement  humaine.

L’index de Pixalate évalue tous les mois 400 ad exchanges et plateformes SSP à travers l’analyse de 100 milliards d’impressions.

(Images: Pixalate.)

Partager sur :