Revue de presse : PubMatic, Rubicon Project, La Place Media, Xaxis, Lagardère, Facebook, Pulse 360…

mai 6, 2013

http://www.dreamstime.com/-image11110549Les ad-exchanges sont-ils en train de sonner le glas des ad networks ?

Le réseau américain Pulse 360 est sur le point de jeter l’éponge selon un article du site Buffalo Business. L’ad network compte commercialiser de la publicité sur des grands sites généralistes comme CNN ou USAToday. Hélas son inventaire a fondu comme neige au soleil passant en quelques mois de plus de 100 millions d’impressions à moins de 20. Le site ne répond plus. Alors après QuadrantOn, Adify et AdBrite, Pulse 360 va-t-il aussi être victime de l’essor des ad-exchanges ? Qui sera le prochain sur la liste ? Source : Buffalo Business

 

 

utde8bs67lg5rb917vswQ1 : le SSP PubMatic affiche une très belle croissance sur les Private Marketplace (PMP)

Bonne nouvelle pour le SSP PubMatic qui enregistre une croissance de plus de 18000% (x180) des revenus issus de ses Private Marketplace (PMP) en comparaison de la même période un an plus tôt. Par rapport au 4ème trimestre 2012, la progession est tout aussi spectaculaire : +128%. Une preuve que le modèle « privatif » est en train de prendre. PubMatic récolte la mise aussi sur le mobile avec des revenus multipliés par 4 et un CPM par 5. Les impressions mobiles ont augmenté de 188%. Voilà de quoi ravir Rajeev Goel, le CEO de PubMatic. Source : PubMatic

 

 

1327086861Qu’est-ce que Facebook va bien pouvoir faire avec Altas ?

Facebook vient de finaliser l’acquisition d’Atlas auprès de Microsoft. Maintenant une question se poste, que va-t-on faire de nouveau avec cette brique d’ad server ? Lors de la publication des résultats financiers de Facebook, son COO, Sheryl Sandberg est revenu sur le sujet. Est-ce que les publicités de Facebook vont être diffusées en dehors de Facebook ? La réponse est non. Exit donc l’ad network. Reste maintenant à se concentrer sur la capacité de mesure et d’analyse de la performance des campagnes publicitaires allant au-delà des clics. L’idée est simple utiliser la brique d’ad server pour prouver l’impact des publicités sur les ventes et donc espérer que les annonceurs investissent encore plus. CDFD. Source : InsideFacebook

 

 

Xaxis : le RTB ne va pas marginaliser les agences

Pour le directeur Europe de Xaxis, Caspar Schlickum, l’essor du RTB ne signifie pas pour autant que les agences vont être court-circuitées par les vendeurs et les acheteurs. Bien que de nouveaux outils automatisent l’achat et la vente d’espace publicitaire, les éditeurs craignent d’être commoditisés comme peut l’être un fournisseur d’électricité : la nuit quand la demande est faible elle ne vaut presque rien par contre elle s’échange à prix d’or lors des pics de consommation. Le parallèle s’arrête là selon Xaxis pour de multiples raisons évoquées dans cet excellent article de TheDrum. Source : TheDrum

 

 

Les ad-exchanges vont-il aider le marché de la publicité sur mobile à décoller ?

Jay Stevens le VP international de Rubicon Project fait le parallèle entre le mobile aujourd’hui et le desktop il y 10 ans.  Il met l’accent sur les couts fixes d’une agence : 24 000$ pour planifier et opérer une campagne display peu importe que l’on dépense 10k€ ou 10 M€. Rubicon revient sur les opportunités offertes par la combinaison du RTB et du mobile. Intéressant. Source : TheGuardian

 

 

aa5c75a8bf4eeeb8845d2aaa277ac0b3Avec SpreAD, Lagardère étend l’audience de ses sites sur le réseau de La Place Media

Que penser de ce genre d’offre. Difficile à dire. La régie Lagardère Publicité commercialise  traditionnellement des inventaires dits premium de site comme par exemple ParisMatch, Europe1, Elle ou RFM. Pour accroître ses revenus, la régie a décidé d’utiliser le « reach » de La Place Media pour retoucher les mêmes internautes sur d’autres supports. Cette offre c’est SpreAD. L’annonceur qui va l’acheter ne sera pas très malin : il suffit de « cookifier » l’audience de Lagardère pour la retoucher partout sur les ad-exchange y compris sur La Place Media et aussi chez les concurrents d’Audience Square et d’ailleurs… Source : Lagardere Pub

 

 

 

2013-04-27_000820Rubicon Project gère 6 fois plus d’impressions que le Nasdaq

Rubicon Project continue sa croissance. Sa plateforme REVV enregistre quotidiennement des enchères portant sur plus de 6 milliards d’impressions publicitaires. Cela représente environ 2 millions de requêtes chaque seconde soit 6 fois plus que le Nasdaq. Selon ComScore chaque mois Rubicon est capable d’atteindre 97% des internautes américains et 650 millions d’internautes dans le monde. C’est plus que Google. Au cours des 6 derniers mois Rubicon a séduit 200 nouveaux éditeurs et 100 acheteurs.

Source : Rubicon Project

 

 

Xaxis_logoXaxis lance un DSP premium au Canada

Xaxis lance Xaxis Premium une plateforme d’achat automatisé sur le marché canadien. L’outil permet d’accéder à de l’inventaire des plus gros éditeurs locaux, y compris celui du Canadian Premium Audience Exchange (CPAX) qui opère en RTB. Xaxis y rajoute des options de ciblage utilisant les données 1st et 3rd party. Source : Xaxis

Partager sur :
  • 3
    Partages