Netflix, Kellogg’s, Mondelez : l’intérêt des équipes programmatiques in-house chez l’annonceur

novembre 5, 2014

bonhommeL’essor du programmatique et les annonces de grands groupes globaux investissant dans ce type d’achat média fait ressurgir le débat sur l’intérêt pour les marques de monter des équipes en interne plutôt que de faire appel aux agences dont elles sont déjà clientes. Nous vous parlions récemment d’une étude assez percutante de Fédération Mondiale des Annonceurs faisant le point sur la question (lire ici). Et récemment nos confrères d’Advertising Age ont eu la bonne idée de rassembler les avis des deux poids-lourds désormais grands adeptes du programmatique sur pourquoi est-il bon de le faire en interne: la plateforme vidéo Netflix et la marque Kellogg’s. Voici les principaux avantages mis en avant :

– On approfondi en interne les connaissances de ses propres données (1st party) et on prend conscience de la valeur qu’elles ont et qui est immédiatement mobilisable ;

– On protège le secret au sujet d’informations que l’on ne souhaite pas nécessairement partager avec des tiers ;

HouseholdExtension_TTD-282x300– Les équipes (programmatique, social, search…) étant les unes près des autres, il une coopération plus importante entre les différents secteurs notamment en matière de partage d’analyses et insights ce qui est beaucoup plus difficile à établir avec une agence externe ;

– L’agence continuera quoi qu’il en soit d’apporter sa valeur, notamment pour les ventes directes, les processus créatifs, pour varier els données, comparer les prix etc. ;

– C’est aussi une question de culture et là il vaut mieux d’abord se poser la question sur est-ce que la culture de mon entreprise peut intégrer avec succès une équipe programmatique.

Lire ici l’article complet.

 

LUL