Mobile: le marché concentré des applications stagne, pas les recettes publicitaires

juin 13, 2016

IAB_UK_mobile-apps_2

Les études rendant compte de l’essoufflement de l’industrie d’applications mobiles commencent à se multiplier. Non seulement les téléchargements s’estompent comme une poignée d’acteurs, Facebook en tête, concentre l’essentiel de ce marché.

Nomura Research vient de publier un rapport sur la base des données de SensorTower (voir ici notamment), plateforme de veille et d’optimisation dans le domaine des applications mobiles, qui indique que les téléchargements aux États-Unis des 15 plus populaires applications mobiles ont chuté de 20% en une année, entre mai 2016 et mai 2015.

En-dehors des États-Unis la performance a été positive de 3%. Cela démontre que les marchés arrivent à maturité. Et comme pas grand-chose se passe au-delà de ces 15 éditeurs, on peut facilement déduire qu’ils se stagnent…

Les principales exceptions à cette tendance lourde sont les applications sociales qui explosent en ce moment, dont Snapchat, Uber et Instagram.

Les recettes publicitaires quant à elles ont encore de beaux jours devant elles pour les éditeurs de ces principales applications, puisque le potentiel est encore loin d’avoir été exploré véritablement (lire ici  notamment).

Partager sur :
  • 7
    Partages