L’identité vulnérable des utilisateurs de réseaux sociaux

mars 24, 2017

Des chercheurs des universités de Stanford et Princeton démontrent qu’il est aisé de connecter le profil en ligne des internautes à leur nom et identité seulement en analysant leur navigation sur les réseaux sociaux. Ces chercheurs partent du principe que les internautes sont beaucoup plus susceptibles de cliquer sur les liens disponibles sur leurs pages sociales qu’ailleurs sur le net. Ce faisant ils laissent des traces permettant de reconstituer leur identité.

En transformant cette hypothèse en modèle, les chercheurs ont réussi à définir le profil d’utilisateurs de Twitter à partir des flux qu’ils ont consultés. Sur 400 volontaires qui ont accepté de partageur leur navigation, les chercheurs ont reconstitué l’identité sur Twitter de 70% d’entre eux.

D’après les auteurs de l’article les traqueurs existants en ligne aujourd’hui sont potentiellement en mesure de réaliser ce type de reconstitution.

Plus de détails ici.

Source :  The Atlantic.

(Image: Shutterstock.)