Les recettes publicitaires sur mobile vont dépasser celles sur PC en 2017 (plus tôt que prévu)

juin 21, 2016

The-Mobile-Majority-Mobile-Viewability-Open

Le mobile va dépasser le PC en revenus publicitaires en 2017, un an plus tôt que prévu, d’après les prévisions publiées hier par ZenithOptimedia (groupe Publicis). En 2017, les annonceurs à travers le monde dépenseront $ 99,3 milliards sur le mobile, et $ 97,4 milliards sur le PC.

Le rythme de croissance des recettes publicitaires sur le mobile est tel qu’il a surpris les analystes de l’agence, qui tablent désormais sur une hausse de 46% cette année, après la croissance de 95% observée l’année passée. 2017 et 2018 devront afficher des taux de 29%.

Le mouvement de descente des recettes publicitaires attribuées au PC est engagé depuis l’année dernière et va se poursuivre. En 2018 le PC devra peser 42% de toutes les dépenses avec publicité sur internet, tandis que le mobile devra représenter 58%.

La vidéo et le social, formats préférés sur mobile

L’essor sans conteste du mobile tire vers le haut la vidéo tout comme les publicités natives sur les réseaux sociaux, plébiscitées comme étant plus adaptées à l’environnement mobile et moins intrusives et gênantes pour l’expérience utilisateur. D’après ZenithOptimedia « la vidéo en ligne et les médias sociaux seront les seules sources de croissance du display pour les trois prochaines années ».

La conséquence directe est la stagnation de la bannière traditionnelle, qui restera pratiquement stable durant toute la période étudiée par ZenithOptimedia, enregistrant une hausse moyenne de 0,3% seulement entre 2015 et 2018.

Le mobile ne devra cependant pas dépasser les niveaux de la télévision sur la période étudiée, d’ici 2018.

Chine et Royaume-Uni, leaders sur le mobile mais le Brexit constitue une menace

En Chine, la publicité sur le mobile a déjà dépassé le PC. Elle devra capter 56% de toutes les dépenses avec publicité en ligne dans le pays cette année, et 78% en 2018, « plus que n’importe quel autre pays dans le monde ». Le mobile en Chine va peser 29% de toutes les dépenses publicitaires, tous médias confondus, dépassant la télévision cette année. En termes de volumes, la Chine dépassera les États-Unis en 2017.

Le Royaume-Uni est considéré comme le second marché le plus avancé pour la publicité mobile. Il sera le seul pays dans le monde après la Chine où les recettes publicitaires sur le mobile vont compter pour plus de la moitié (51%) des dépenses sur Internet. Zenith OptiMedia émet de sérieuses réserves cependant sur les conséquences d’une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, qui coûterait £ 70 M par an en pertes publicitaires.

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Image: The Mobile Majority, 2015.)

Partager sur :
  • 35
    Partages