Les publicités sur mesure pour les pages AMP de Google arrivent et risquent d’agacer

juin 9, 2016

AMP_Google

Elles arrivent bientôt les publicités adaptées aux pages mobiles accélérées (AMP) de Google, censées charger aussi vite que les pages elles-mêmes. L’annonce vient d’être faite par Google. C’est une bonne nouvelle pour les éditeurs utilisant ces pages, comme le Washington Post, le New York Times et le Financial Times qu’il y a peu de temps se plaignaient du temps d’attente de chargement des publicités (lire ici).

amp-june-7-infographicTrois nouveaux formats sont proposés pour les pages AMP : des publicités AMP, faites donc pour aller aussi vite que les pages ; des publicités du type « sticky », qui se placent tout en haut ou tout en bas de l’article ; enfin, un troisième format nommé « flying carpet », qui suscite déjà des critiques pour son caractère beaucoup trop intrusif.

« Ce sont des formats qui détournent le contenu de la page lors du scroll de façon à y placer la publicité », explique Frederic Lardinois, de TechCrunch, pour qui ce format est parmi les plus « agaçants nouveaux types de publicités que nous avons vu arriver récemment ». Les éditeurs pourront utiliser cet effet pour tout autre type de contenu composant l’article et non uniquement pour les publicités.

Craig DiNatali, directeur de partenariats globaux et Nitin Kashyap, responsable produits à Google, auteurs du billet annonçant l’arrivée de ces formats « dans les prochaine semaines » ne précisent cependant pas si ce lancement est mondial ou spécifique aux États-Unis.

Ils profitent pour défendre l’impact des pages AMP sur les résultats des campagnes, avec des taux de clics supérieurs (pour 90% des 150 éditeurs de toutes tailles utilisant les pages AMP  partout dans le monde consultés) et de visibilité supérieurs (pour 80% d’entre eux).

LUL

(Images: Google.)

Partager sur :
  • 8
    Partages