Les performances de l’emailing de l’autre côté de la Manche

octobre 3, 2017

Newsletter emailing

Les marketeurs britanniques peuvent se poser de questions quant à l’intérêt suscité par leurs messages diffusés via e-mail. Ce canal de communication, que l’on peut désormais qualifier de traditionnel, ne déplaît a priori pas à une majorité de Britanniques mais les taux d’engagement chutent. Ces constats ont été réalisés par l’Association de marketing direct britannique.

D’après la DMA UK, si les taux d’ouverture d’e-mails restent stables, autour des 14,2%, les taux de clics au sein des messages a baissé de 1,8% à 1,56% en 2016, soit une perte de 13,5% du nombre de clics, ce qui est considérable.

Les secteurs qui semblent obtenir les meilleurs résultats avec l’e-mail sont le voyage, les services et la grande distribution.

Plus de détails ici.

(Image: Shutterstock.)