Ad-Exchange, analyses et expertise technique AdTech et MarTech
Adexchange DSP Programmatique

Les limites de ads.txt

Partager sur Linkedin

Tracking, pas.

L’adoption généralisée de ads.txt par de nombreux acteurs publicitaires semble en bonne voie, ce qui semble être une bonne nouvelle dans la lutte contre le détournement de nom de domaine. Néanmoins, de nombreuses limites existent encore à cette initiative de l’IAB.

Premièrement, le fichier ads.txt est un fichier constitué à la main, ce qui rajoute des risques d’erreur notamment pour orthographier correctement les noms de revendeurs autorisés. Et un fournisseur mal orthographié sera injustement banni de la liste.

Deuxièmement, autant l’intérêt du fichier est parfaitement clair pour un éditeur : éviter qu’un tiers ne vende de l’inventaire en détournant sa marque, autant l’intérêt est moins évident côté buy-side. Un DSP par exemple pourrait ne pas réellement filtrer ses achats non ads.txt-compliant, de peur de perdre le revenu correspondant.

Enfin, un jeu de mauvaise foi peut exister autour des formats commercialisés. Ads.txt ne précise pas les formats autorisés à la revente, et un fournisseur uniquement autorisé pour des formats vidéo par exemple se retrouve par le truchement du petit fichier instantanément identifié comme revendeur potentiel de tout l’inventaire de l’éditeur.

Bertrand Pichot, d’après Digiday

Laisser un commentaire

2 questions déja posées

  1. Depuis hier, plus d’annonces adsense sur mon site sboisse.free.fr et sur la page de mon compte adsense une barre rouge me signale =, je cite :

    « Risque de perte de revenus – Votre référence éditeur AdSense est manquante dans un ou plusieurs de vos fichiers ads.txt. Ajoutez-la maintenant pour éviter d’importantes répercussions sur vos revenus. »

    Malheureusement,pour moi comme pour des milliers de sites hébergés chez free, c’est impossible, puisque le fichier ads.txt devrait se trouver à la racine de l’hébergeur (free.fr/ads.txt)… Ce fichier existe, mais ne référence que les annonceurs de free, et bien sûr (?) impossible de le modifier.

    Je suis très en colère contre google qui devrait accepter les ads.txt dans les sous domaines des hébergements mutualisés ! (il parait que ça devrait être le cas début 2018, ce qui signifie plusieurs mois sans revenus adsense sur mon site)

  2. En effet Serge, aucune solution n’est proposée pour les hébergements mutualisés.

    Les limites citées clairement dans cet article montrent que l’initiative ads.txt ne permet pas au final de réellement sécuriser l’achat des publicités pour les annonceurs.

    En revanche vous soulignez un dommage collatéral non négligeable : ads.txt exclut tous les webmasters qui n’ont pas accès à la racine de leur domaine. Et ils sont nombreux : wix,free,tumblr,… Les webmasters qui utilisent ce type d’hébergement sont immédiatement pénalisés !

    Du coup, pas sûr que ce type de plateforme ait un avenir… Je suis étonné qu’ils ne réagissent pas !

Centre de préférences de confidentialité