Les Français désavouent la fiabilité de l’information sur les réseaux sociaux

décembre 13, 2016

Réseaux sociaux_shutterstock

Seuls 23% des Français entendus dans le cadre d’une enquête sur leur rapport au numérique considèrent que les réseaux sociaux contribuent à renforcer la démocratie.

« Le sondage a été réalisé avant l’élection de Trump », précise dans un communiqué Arnaud Zegierman, directeur associé de l’institut de sondages Viavoice. « Mais le mythe des réseaux sociaux avait déjà été cassé par l’utilisation massive d’informations politiques totalement grotesques, non vérifiées, partagées entre amis et connaissances, ce qui amplifie le sentiment de [non]fiabilité de l’information. »

Alors que l’on pourrait s’attendre à plus, seuls 64% des Français entendus par ces sondeurs estiment que les réseaux sociaux permettent de développer la liberté d’expression et à peine 48% considèrent qu’ils améliorent le niveau d’information des individus.

L’étude a été réalisée en partenariat avec le média Usbek&Rica auprès d’un échantillon de 1004 personnes âgées de 18 ans et plus.

Plus d’informations ici.

LUL

(Image: Shutterstock.)

Partager sur :
  • 6
    Partages