Les derniers jours du VPAID

novembre 13, 2017

 

video

Le standard VPAID (video player ad-serving interface definition) est en train de vivre ses derniers jours. L’IAB a annoncé que ce format, qui en 9 ans d’existence est loin d’avoir été adopté universellement par la communauté adtech, sera prochainement remplacé par de nouvelles spécifications.

Ce faisant, le Tech Lab de l’IAB désire simplifier les choses pour les différents utilisateurs, éditeurs et annonceurs, en proposant une roadmap plus claire en matière de mesure de visibilité vidéo et d’interactivité, objectifs originels du format VPAID. La demande était en effet ancienne pour une séparation du format en composants spécifiques pour l’adserving, l’interactivité et la mesure de visibilité.

Malgré la préférence des annonceurs pour le VPAID, qui leur permettait notamment de mesurer la visibilité des vidéos, la plupart des éditeurs se contentaient du format VAST. Au fil du temps, le format VPAID a en effet peu à peu été détourné de son objectif premier de gérer des informations d’interactivité, pour servir de plus en plus à diverses mesures de visibilité, clé aux yeux des annonceurs. Cette surcharge en information dans le format aura pu causer une expérience utilisateur dégradée, avec par exemple des temps de chargement alourdis, en particulier dans le mobile. La baisse des taux de remplissage et des taux de complétion aura fini d’éroder la confiance des éditeurs dans le VPAID.

Pour assurer la livraison cross-platform des publicités vidéo, le Tech Lab de l’IAB a alors conçu le VAST 4.0 pour qu’il puisse délivrer sans heurts les « ad units » sur toutes les plateformes, avec un système de pré-cache pour réduire les temps de latence. VPAID-i et les templates interactifs VAST supporteront l’interactivité, et ainsi les annonceurs disposeront d’un tag unique et fiable pour livrer les vidéos interactives.

Bertrand Pichot d’après Adexchanger

 

Partager sur :
  • 76
    Partages